Accès direct au contenu

Come-back

Comment Lloris a retrouve le sourire a Lyon

le10sport

Proche de partir il y a quelques semaines, Hugo Lloris semble avoir retrouvé le sourire à Lyon. En stage, l'international français a improvisé une séance d'entraînement pas comme les autres.

Hugo Lloris a beau être le gardien de l’Olympique Lyonnais et de l’équipe de France, parfois, seul un pré, quelques ballons et des plots peuvent suffire à son bonheur. Au lendemain de la défaite à Salzbourg (1-0) vendredi soir en amical, l’international français, resté en tribunes, a improvisé une séance d’entraînement bien particulière à quelques mètres du parking de l’hôtel lyonnais de Zell am See. Oubliées ses velléités de départ récentes, le portier lyonnais s’est rappelé, l’espace d’une matinée, quelques bons moments de son enfance, du temps des parties endiablées entre potes sur le pré du coin. Dans une ambiance décontractée, en compagnie de son jeune compère Anthony Lopes, de Joël Bats, et de l’un des kinés du club, Patrice Perret, la séance (racontée par le site officiel de l'OL) n’en fut pas moins intense. Et sans aucun doute enrichissante.

Loin des paillettes, Lloris s’amuse
« Poulet (le surnom de Joël Bats, ndlr), c’est comme quand on avait 10 ans… que l’on faisait des cages de fortune…», lâchait un Patrice Perret, tout sourire, voyant ses frappes terminer dans les haies voisines. Toujours à l’affût du moindre conseil, Joël Bats ne manquait pas de chambrer Anthony Lopes, international Espoirs portugais : « Ta main, ce n’est pas un mur… cela doit être un ressort. Elle doit aller vers l’avant… Laisse-toi pousser les ongles pour gagner des centimètres… ». Loin des paillettes, dans des conditions champêtres, la séance prenait fin 45 minutes plus tard. Grand sourire, la bande s’en allait piquer une tête dans le lac d’à côté. Comme quoi, parfois, avec un peu d’imagination, on peut faire beaucoup…