Accès direct au contenu

Rêve de Barça

Cetto Une proposition de Lille

le10sport

Mauro Cetto n'a toujours pas renouvelé son contrat avec Toulousequi se termine en juin. Après neuf ans en France, le défenseur et capitaine du TFC a bien envie d'aller voir ailleurs.

Après trois belles années, on a le sentiment que ce groupe toulousain dont tu es le capitaine va éclater au prochain mercato. Ça sent la fin de cycle?
C’est clair. Il y a cinq ou six joueurs qui jouent ensemble depuis quatre ans… Et forcément c’est la logique du football, les choses risquent de changer.

Justement, toi qui les côtoies, qui sont ces joueurs qui méritent de voir plus haut ?
Je vois quatre joueurs à Toulouse qui ont réellement un gros potentiel : Tabanou, Sissoko, Capoue et M’Bengue. Ces quatre-là, s’ils font les choses correctement, s’ils continuent à grandir comme ça, ils ont les qualités pour être un jour en équipe de France et jouer dans un très bon club.

Où en sont les négociations pour ton renouvellement de contrat ?
Les discussions ont commencé il y a un moment. J’ai rencontré Olivier (Olivier Sadran, président du TFC) plusieurs fois déjà. On a discuté de beaucoup de choses et notamment de l’avenir du club. Il y a une proposition de sa part qui a été faite. Il y a une contre-proposition de ma part qui a été faite aussi. Pour l’instant on n’est pas d’accord.

Désires-tu rester au club ?
Dans la mesure où j’ai commencé les négociations avec lui, mon idée en tête c’était de rester. Mais je suis ouvert à tout. Après quatre années passé à Toulouse, je partirai en me disant que j’ai fait un bon bout de chemin ici. Aujourd’hui, c’est du 50-50.

On dit que tu es sur les tablettes de Lille…
Personnellement, je n’ai pas eu de proposition. Mais mon agent oui…
En août 2009, le Barça s’est intéressé à toi. T’en souviens- tu ?
Oui, la presse en a parlé et j’ai eu des appels de partout (rires). Mais je n’étais pas plus au courant que ça. Mon agent m’en avait parlé mais sans plus.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans Le 10 Sport Hebdo