Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi Mollo peut s’inquiéter

Auteur d’une bonne deuxième partie de saison 2012-2013 à l’ASSE, Yohan Mollo a de nouveau été prêté chez les Verts cette saison. Mais le milieu gauche a du mal à confirmer… 

Yohan Mollo, 24 ans, traîne derrière lui une mauvaise réputation. Celle que le joueur formé à l’AS Monaco a du mal à confirmer ses bonnes dispositions après six mois passés dans un club. Prêté en janvier 2013 par l’AS Nancy à l’ASSE, Yohan Mollo a réalisé six bons mois à l’ASSE. Convaincant, décisif, Mollo a été très important dans la bonne fin de saison des Verts, conclue par une cinquième place en Ligue 1 et une victoire en Coupe de la Ligue. L’ASSE a ensuite longuement hésité avant de faire de nouveau confiance à Yohan Mollo.

Mercato - ASSE : Pourquoi l’ASSE doit viser plus haut que Brandao

MOLLO, LA RÉPUTATION QUI LUI COLLE À LA PEAU

L’ASSE ne pensait d’ailleurs même plus reprendre Yohan Mollo. Mais une porte s’est ouverte en fin de mercato estival pour le joueur de l’AS Nancy. Mollo n’avait toujours pas trouvé de club et Mollo a de nouveau été prêté à l’ASSE, cette fois avec une option d’achat obligatoire, le 1er septembre 2013. « Ce n’est pas un choix par défaut. Nous nous souvenons tous de ce que Yohan a fait sur les six derniers mois. Il y avait plus de bonnes choses que de moins bonnes. Yohan Mollo est professionnel et respectueux de ses partenaires. Il avait juste le défaut de se laisser aller sur la durée » , a expliqué Christophe Galtier à son arrivée. « Se laisser aller sur la durée » , la mauvaise réputation qui colle à la peau de Yohan Mollo

OPTION D’ACHAT OBLIGATOIRE MAIS…

Cette deuxième saison à l’ASSE est beaucoup plus difficile pour l’ailier gauche. Yohan Mollo joue beaucoup moins cette saison. Il a seulement été titularisé à sept reprises en Ligue 1 cette saison (pour 14 matchs joués). Un but, deux passes décisives en six mois, le bilan est maigre pour l’ailier gauche qui n’a été titularisé qu’à une seule reprise en championnat lors des trois derniers mois de compétition. Bref, Mollo, une nouvelle fois, ne confirme pas. L’ailier gauche a davantage de concurrence que la saison dernière, avec notamment l’arrivée de Franck Tabanou, mais il ne montre pas d’excellentes dispositions à l’entraînement ou lors de ses entrées en jeu. Il ne bouscule pas la hiérarchie en place. Mollo doit faire beaucoup mieux en cette fin de saison s’il veut avoir un avenir radieux à l’ASSE la saison prochaine.

Articles liés