Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi Brandao fait autant débat

Raillé pour son style de jeu, atypique, Brandao est régulièrement la cible de moqueries ou de critiques. Le Brésilien est pourtant, toujours, titulaire indiscutable à l’ASSE…

Brandao n’est pas le meilleur attaquant de Ligue 1, ce n’est pas non plus le moins bon mais l’attaquant de l’ASSE ne laisse pas indifférent. Les consultants, chroniqueurs, se disputent au sujet du Brésilien. Les supporters stéphanois, eux, sont également très partagés. Bref, Brandao fait causer. Ce qui ne change pas en revanche, ce sont les titularisations de Brandao. Malgré des matchs moyens, malgré certaines prestations insipides, le Brésilien reste un titulaire en puissance de Christophe Galtier.

Mercato - ASSE : Cet ancien joueur de l’ASSE qui fait beaucoup parler de lui…

BRANDAO, TITULAIRE INDISCUTABLE

En Ligue 1, cette saison, Brandao n’a inscrit que 4 buts en 22 matchs disputés. Il a pourtant été titularisé à 17 reprises. 4 petits buts, c’est peu, très peu pour un attaquant d’un club qui vise le podium en fin de saison. Pourtant, malgré des statistiques très moyennes, Brandao a été titularisé lors de dix des onze derniers matchs de Ligue 1. Moyen dans la finition mais également moyen dans le jeu, Brandao conserve toute la confiance de son entraîneur. « Brandao focalise l’attention des défenseurs. Il est toujours à 200%, il ne permet aucun relâchement. Les autres joueurs profitent de tout ce travail souterrain mais si important » , justifie Christophe Galtier.

BRANDAO, CIBLE DES CONSULTANTS

Chez les consultants, l’incrédulité est de mise chez certains. « Brandao postule en équipe de France. Petit moment d'extase qui va me faire la journée (…) 4 buts cette saison… » , s’est amusé Pierre Ménès après la « candidature » de Brandao en équipe de France. Avant d’ajouter, sur Canal + : « Non mais si d'un seul coup Brandao est devenu une star du foot, on est mal. Très mal. Heureusement qu’il se bagarre et qu’il marque de temps en temps, sinon il ne serait pas pro. Pour moi, c’est la négation du foot. On a les héros qu’on mérite » . Une analyse partagée par Daniel Riolo, sur RMC, à l’heure de commenter la victoire de l’ASSE à Lyon (1-2) : « Avec un bloc très bas et cette défense à 5, Sainté tient bien et ne concède pas d’occasions nettes. C’est moche, comme la technique de Brandao et Erding, mais c’est efficace. Le plan est même récompensé d’un but en fin de première période. Erding, sans faire exprès, marque » .

BRANDAO VA-T-IL ÊTRE REMPLACÉ ?

Denis Balbir a quant à lui pris la défense de Brandao, sur Yahoo : « Galtier a réussi son pari tactique. Brandao - Erding, ça marche. Et quand je lis que Brandao n'est pas un footballeur et qu'Erding ne fait pas exprès de marquer des buts, cela me fait rire, surtout vu la provenance des critiques. Christophe Dugarry a t-il compté le nombre de ses buts marqués après des fautes et des jeux de coude que les joueurs de Calais avaient bien étudiés ? ». Bref, le cas Brandao n’en finit pas de diviser. L’ASSE, elle, s’interroge sur le visage de son attaque la saison prochaine. Brandao, Erding, est-ce suffisant pour une formation qui va peut-être jouer l’Europe ? Le Brésilien, 33 ans, va sans doute encore alimenter les discussions dans le Forez une bonne partie de l’été…

Articles liés