Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE : Brandao subit-il un acharnement ?

Brandao a été suspendu quatre matchs par la Commission de discipline de la LFP pour un coup de coude adressé à Yohan Cabaye. Une sanction disproportionnée ?

Raillé, moqué, pour son style de jeu atypique, Brandao a été lourdement sanctionné ce jeudi. La commission de discipline de la LFP a infligé quatre matchs de suspension à l’attaquant stéphanois pour un coup de coude adressé à Yohan Cabaye le 16 Mars dernier lors de PSG-ASSE (2-0). « Ce n’est que justice pour cet odieux coup de coude. Ça lui fera les pieds. En plus, il a recommencé contre Ospina. C’est un récidiviste. Je connais l’homme, le joueur est violent (cf, Thiago Silva, Audard…). C’était intentionnel et violent. Et il commence à avoir un lourd passif. » , s’est réjoui Pierre Ménès sur son compte Twitter.

ASSE : Pierre Ménès se paye encore Brandao !

L’ASSE EXCÉDÉE

Une sanction qui, en revanche, ne passe pas du tout du côté de l’ASSE. Les Verts vont être privés de leur attaquant vedette pendant une bonne partie du sprint final. «Compte tenu des éléments d’appréciation présentés aux membres de cette commission, le club juge cette sanction aussi sévère qu’incompréhensible. Il déplore l’acharnement médiatique dont Brandao fait l’objet depuis plusieurs semaines et regrette que cette décision intervienne dans un climat délétère, nourri par les commentaires acerbes de certains observateurs » , a fait savoir l’ASSE dans un communiqué.

BRANDAO A UN PASSIF

Joueur atypique, Brandao a été titularisé lors de onze des douze derniers matchs de Ligue 1 par Christophe Galtier. Le Brésilien, malgré un déficit technicien évident, apporte sa hargne sur le terrain. Il tire le reste de l’équipe vers le haut. « Brandao focalise l’attention des défenseurs. Il est toujours à 200%, il ne permet aucun relâchement. Les autres joueurs profitent de tout ce travail souterrain mais si important » , explique Christophe Galtier. Seulement, Brandao est très peu décisif cette saison. Il n’a inscrit que 4 buts en 23 matchs de Ligue 1. C’est peu, très peu pour un attaquant. L’attaquant stéphanois, malheureusement, fait davantage parler de lui pour ses « mauvais » gestes sur le terrain. Brandao a tout intérêt à se faire oublier un petit moment. En même temps, il va en avoir l’occasion avec sa suspension de quatre rencontres. Une suspension sévère, certes. Mais le Brésilien paye sans doute pour son passif, qui commence quand même à devenir assez lourd. Trop lourd.

Articles liés