Accès direct au contenu

Prêt à tout

ASSE : l’impitoyable Jonathan Brison

Jonathan Brison

Arrivé à l'ASSE en provenance de Nancy en janvier dernier, Jonathan Brison va retrouver son ancien club vendredi soir. Et malgré les difficultés du club lorrain, seulement 19ème, le latéral ne compte faire aucun cadeau aux hommes de Jean Fernandez.

Lorsqu’un footballeur retrouve son ancien club lors d’une rencontre, c’est toujours un match particulier. Le joueur, qui y a vécu des bons moments, ne l’aborde pas de la même façon et fête très rarement son but s’il vient à marquer. Tout le contraire de Jonathan Brison, qui retrouvera Nancy, vendredi prochain, en match avancé de la huitième journée de Ligue 1 avec son nouveau club de l'AS Saint-Etienne.

« Leur maintenir la tête sous l’eau »
Suspendu lors des trois dernières rencontres pour son tacle irrégulier sur le Sochalien Camara, le latéral gauche est de nouveau à la disposition de son entraîneur de l'ASSE Christophe Galtier. « J’ai bien travaillé pendant ma suspension », explique le natif de Soissons dans Le Progrès comme pour se convaincre qu’il sera titulaire à Geoffroy-Guichard. Car il ne veut pas rater la rencontre contre le club lorrain, qu’il avait passée sur le banc en fin de saison dernière. « Ce match me tient à cœur. Je suis content de ne pas le louper. Mais il ne sera beau que si on prend les trois points », continue l’ancien Nancéien, qui ne perd pas de vue l’essentiel. Une victoire qui permettrait à Saint-Etienne de lancer sa saison, mais qui plongerait définitivement Nancy dans la crise.

Car l’équipe de Jean Fernandez est au plus mal : 1 seule victoire en 7 journées avec une série catastrophe de 5 défaites consécutives, et seulement 4 buts marqués toutes compétitions confondues. Un déplacement vital pour le club de Jacques Rousselot. Mais malgré les difficultés sportives de son club de coeur, Brison ne compte pas lui faire de cadeau, vendredi. « A nous d’être meilleurs qu’eux pour leur maintenir la tête sous l’eau. Aujourd’hui, je suis salarié de l’ASSE. Je suis très bien ici et j’ai envie de faire de belles choses avec ce club. S’il faut enfoncer Nancy, je le ferai sans hésiter », dévoile celui qui connaît pratiquement tout le monde à l’ASNL, avant d’ajouter : « j’espère qu’ils sortiront la tête de l'eau mais une fois seulement qu’on les aura battus ». Et ça, Jonathan Brison n’en doute pas car Nancy a « des joueurs et un entraîneur de qualité ». Mais avant de s’inquiéter des résultats de ses anciens coéquipiers, le joueur de 29 ans sera concentré comme jamais dans deux jours, et fera tout pour offrir un succès précieux à l'ASSE, toujours engluée dans le ventre mou du classement.

Rémi dos Santos