Accès direct au contenu

Foot - AS Monaco

AS Monaco : Thierry Henry explique le match «bizarre» face à Strasbourg

Acclamé par le public de la Meinau lors de l’entrée de son équipe, Thierry Henry n’a pas eu la chance de profiter du reste de la soirée compte tenu du scénario catastrophique subi pour ses grands débuts face à Strasbourg (2-1). Néanmoins, l’ancien buteur d’Arsenal reste concentré sur le positif.

Thierry Henry attendait surement un meilleur résultat pour ses débuts sur un banc de touche. L’ancien adjoint de Roberto Martinez a en effet vécu un samedi soir cauchemardesque pour son premier match à la tête de l’AS Monaco. Seydou Sy, titularisé dans les cages en l’absence de Danijel Subasic et Diego Benaglio, s’est d’abord troué dès la 18e minute provoquant ainsi l’ouverture du score de Strasbourg par Thomasson, avant que Lebo Mothiba vienne doubler le score pour les Alsaciens à la fin de la rencontre. Et ce n’est pas le but de Youri Tielemans inscrit sur pénalty dans les dernières secondes qui arrangera les affaires monégasques (2-1), d’autant que Radamel Falcao a été contraint de quitter ses coéquipiers dès la 38e minute sur blessure et que Samuel Grandsir fut expulsé seulement deux minutes après son entrée en jeu. Malgré ce bilan catastrophique, le successeur de Leonardo Jardim refuse de paniquer et décrit l’étrange soirée vécue ce samedi soir. « Je voyais ce qu’on essayait de faire et ce qu’on a mis en place, mais encore une fois, je ne vais pas revenir sur le but, mais ça a changé la donne. Ça ne veut pas dire non plus que tu dois arrêter de faire ce que tu avais mis en place, mais ça a un peu renforcé ce que Strasbourg voulait faire et ils ont pu en profiter. Mais oui, c’était bizarre. Deux ou trois fois, j’ai cru qu’on avait marqué, on n’a pas marqué, tu crois que tu as marqué, et tu prends un but de l’autre côté, et l’expulsion… J’ai un peu tout vécu dans ce match, et la première défaite. Mais encore une fois, je reviens sur ce qu’on a fait de bien, de rester positif. Bien sur qu’on va devoir parler de ce qui a été mal, mais on s’est créée des occasions, c’est déjà un point positif. » a confié Thierry Henry en conférence de presse.