Accès direct au contenu

ENTRETIEN PHYSIQUE

Les papys font de la resistance

le10sport

Quel est le point commun entre Dugarry, Zidane, Micoud, Laslandes et Huard ? Oui, ils ont bien joué à Bordeaux mais taquinent aussi régulièrement le foot en salle.

On comprend mieux comment Christophe Dugarry n'a «pris que deux ou trois kilos» superflus depuis sa retraite en 2004 : il joue au foot en salle depuis deux ans. «C'est parfait, intense, cela permet de transpirer. Avec les collègues, on se donne bien, faut avoir le rythme», assure le champion du monde 1998 dans les colonnes de Sud Ouest. Il n'est pas le seul à se régaler comme un lion en cage. Dominique Casagrande à Lyon, Sébastien Perez à Aix ou Nicolas Dieuze à Toulouse partagent son loisir.

Des moqueries à tout-va
Mais à Bordeaux, c'est bien avec Gaétan Huard, Lilian Laslandes, Johan Micoud qu'il sue à grosses gouttes deux fois par semaine. Avec quelques moqueries à la clé : «Micoud, par exemple, il ne veut pas jouer avec nous parce que ça va trop vite. Il préfère jouer après, avec l'équipe des cafetiers, assure «Duga», avant de laisser la conclusion à «Guéguette» : «Avec le foot en salle, on a un bon palliatif. En plus, c'est un moment sympa, ensuite on va prendre l'apéro et on finit au restau, on reprend les calories perdues».