Accès direct au contenu

Mauvais souvenirs

Le jour où le Real a étrillé Sochaux

Kopa-Puskas-Di Stefano

Il y a un peu plus de cinquante ans, le Real Madrid a affronté le FC Sochaux lors d’un match amical, pour présenter sa nouvelle recrue : Raymond Kopa. Et les pauvres Doubistes n’avaient pas fait le poids face à la puissance madrilène, qui a enregistré ce soir-là l’une de ses plus larges victoires.

Il y a quelques jours, le Real Madrid a remporté le trophée Santiago Bernabeu, qu’il organise chaque année depuis plus de 30 ans maintenant (1979). Et la rencontre a été plus que facile pour les joueurs de José Mourinho, vainqueur des Colombiens de Millionarios, balayés 8-0 (avec un triplé de Kaka notamment). Et ce large succès a rappelé des (bons) souvenirs aux journaux espagnols, des cauchemars pour le FC Sochaux.

L’une des plus larges victoires du Real

C’est As qui relate l’histoire dans son édition de vendredi, et nous replonge en 1956, année où les Sochaliens ont eu l’occasion d’affronter le Real Madrid lors d’un match amical. A cette époque, les Madrilènes sont champions d’Europe en titre. Le FC Sochaux, de son côté, a terminé à une honorable cinquième place du championnat, loin derrière le Stade de Reims d’un certain Raymond Kopa. Mais ce dernier n’est plus Champenois, il est Madrilène. Et c’est le jour de sa présentation au public du stade Chamartin (Santiago Bernabeu est encore président du Real) que le match est organisé. Une rencontre où le suspense a duré quelques secondes.

Le temps pour Kopa (encore lui) de prendre le ballon, dribbler deux joueurs et de battre le portier sochalien. Certes, que les Merengues mènent face à Sochaux, cela n’avait rien d’anormal, mais c’est le score à la fin du match qui le sera. 14-0 : Les Francs-Comtois n’ont jamais vu le jour dans une partie complètement déséquilibrée, qui a vu Kopa et Di Stefano inscrire un triplé et Mateos en mettre cinq ! L’une des plus larges victoires du Real, et une humiliation pour Sochaux. Le score était tellement fleuve, que le journal L’Equipe demandera à la Fédération française de football de faire une enquête sur l’envie des sochaliens à la fin du match. Depuis, Sochaux n’a plus jamais affronté le Real Madrid, on se demande bien pourquoi…

Rémi dos Santos