Accès direct au contenu

Médias

L’affaire Nasri vue de l’étranger

Samir Nasri

Après l’élimination contre l’Espagne, Samir Nasri a eu une altercation avec un journaliste de l’AFP dans la zone mixte. Avec l’histoire du « ferme ta gueule » après son but contre l’Angleterre, c’est une affaire de plus pour le Citizen. Petite revue de presse de nos voisins européens sur cette affaire. Même si peu de médias ont relayé l'information.

Daily Mail : « Furieux, Samir Nasri s’en prend à un journaliste »

Le Daily Mail, tout comme le Guardian, ont simplement relaté l’histoire de l’altercation entre Samir Nasri et le journaliste de l’AFP. Les quotidiens anglais ont également rappelé que le Citizen avait déjà fait parler de lui dans la presse, lors de son but contre l’Angleterre. Des articles qui nous rappellent que pour les Britanniques, les quarts de finale de l’Euro ne commencent que ce soir, avec l’affrontement des Three Lions et l’Italie.

Marca : Une guerre civile dans le vestiaire français.

Ce sont les Espagnols qui ont été les plus véhéments avec l’affaire Samir Nasri, parlant carrément de guerre civile (ce qui est fort venant d’eux) dans le vestiaire français. Marca précise en parlant des trois joueurs qui s’étaient révoltés (Ben Arfa, Diarra et… Nasri), sur le banc au moment du coup d’envoi du quart de finale.

A Bola : « Nasri perd la tête »

Pour nos presque futurs adversaires portugais, Samir Nasri « perd la tête et insulte un journaliste ». Des mots forts de la part du journaliste d’A Bola, qui précise que la défaite concédée contre l’Espagne a été mal vécue par certains joueurs de Laurent Blanc.

Rémi dos Santos