Accès direct au contenu

Nenê n’est pas mauvais !

Kombouare n’est pas un voyou

Chaque semaine, notre consultant répond à vos questions sur l'actu foot. Cette semaine, Daniel Bravo prend la défense d'Antoine Kombouaré et de Nenê.

Pourquoi Nenê n’est bon qu’une demie saison ? (zebi)
On fait un raccourci en comparant sa saison parisienne avec celle de Monaco. Il a encore fait une passe décisive contre Montpellier, une autre à Benfica... C’est grave de dire qu’un mec n’est pas à la hauteur quand il offre caviar sur caviar. Si les attaquants mettaient plus de ballons au fond, on dirait qu’il a encore été décisif. Le procès qu’on lui fait est malhonnête. On dirait presque que c’est un complot, que tout est fait pour qu’il ne mette pas un pied devant l’autre. Nenê c’est un joueur rare et il y a très longtemps que Paris n’a pas eu un joueur de son talent.

Lucho a-t-il bien fait de rejeter la faute sur l’inefficacité des attaquants marseillais ? (miramew)
Lucho fait simplement un constat très juste : à Marseille les attaquants ne marquent pas beaucoup. C’est une réalité. Lucho ce n’est pas un Lisandro, il n’est pas capable de faire la différence tout seul. Marseille ne joue pas super bien au ballon et essaye surtout de prendre le dessus physiquement. L’équipe n’est pas suffisamment imprégnée par l’intention de jouer. Le jeu de Marseille ne favorise pas l’épanouissement de Lucho et Deschamps en est en grande partie responsable.

En France, on se plaint des arbitres. Sont-ils mauvais partout ? (maximo)
En Italie, ils sont moins rigides et n’appliquent pas bêtement le règlement. Les arbitres français ne sont pas assez psychologues et généralement plus arrogants. Un arbitre comme M.Wurtz était adoré des joueurs parce qu’on sentait qu’il nous aimait bien. Il n’était pas là uniquement pour mettre des cartons. Il faisait partie du spectacle. Il faut qu’ils aient plus envie de partager et de communier plutôt que de faire le gendarme.

Mourinho fait des appels du pied à l'Angleterre. Où pourrait-il rebondir ? (sulky)
A Chelsea. Depuis son départ, Abrahamovitch n’a pas retrouver un entraîneur aussi compétent que lui. Il doit être nostalgique de Mourinho et Mourinho, lui, est nostalgique de l’ambiance anglaise. C’est le meilleur endroit pour entraîner. D’ailleurs, Mourinho le répète souvent. Mais je pense qu’il va rester au Real car il a une grosse fierté et pour habitude de réussir avant de partir.

Ibrahimovic ne marque jamais dans les grands matchs. Il n'est pas un peu surcoté ? (retoz)
A force de trainer cette étiquette, il doit énormément cogiter et ça lui fait faire des mauvais matchs. Pourtant, mentalement c’est un monstre et il a le talent pour s’exprimer dans les conditions les plus difficiles. Je pense qu’il se pose beaucoup trop de questions et se met trop la pression car il sait qu’ on attend énormément de lui. Mais dire que ce n’est pas un grand joueur, c’est une insulte et un non sens.

Emmanuel Petit pense qu'Arsenal ne gagne plus rien parce qu’avec sa politique de jeunes, il n’y a plus de leader. D'accord ? (aramis)
Oui. On ne retrouve plus des tauliers comme Adams, Bergkamp, Vieira... Des joueurs avec de très fortes personnalités. Si on veut avoir de grands résultats, il faut des leaders, sur et en dehors du terrain. Des garçons comme Deschamps qui savent mobiliser, motiver et être le relais de l’entraîneur sur le terrain. A Arsenal, on les cherche. Il y en a des leaders techniques mais pas de vestiaire.

« Nenê : c’est un complot pour le destabiliser. C’est un joueur rare. » A quoi ça sert de se qualifier pour la Coupe d’Europe si ce n’est pas pour pas la jouer ? (cocote)
Les clubs ont financièrement beaucoup plus intérêt à terminer dans les trois premiers du championnat que de bien figurer en Coupe d’Europe. L’argent privilégie le championnat même si c’est moins prestigieux. Nous quand on jouait la Coupe d’Europe, on donnait même plus qu’en championnat.

On a appris les surnoms des joueurs du Real. Peux-tu nous en donner d’autres ? (zozinho)
Alain Roche on le surnommait « Caillou » ou « Caillasse » à cause de son nom. Lama, c’était « Le Professeur » parce qu’il a un avis sur tout et qu’il donnait pas mal de leçons. A Parme, comme l’équipe la plus connue en France c’est Marseille, ils appelaient les Français les Marseillais. C’est là aussi que j’ai donné le surnom de « Gigi l’Amoroso » à Buffon. Sinon Vincent Guérin m’appelait et continue de m’appeler Goonies.

Diawara, M’Bia, Brandao... Dassier est-il trop coulant avec ses joueurs ? (omania)
A Marseille, il y a un groupe très difficile à gérer. Deschamps s’en sort bien mais dans la difficluté. L’arrêt Bosman a inversé le pouvoir. A mon époque, on la fermait quand on ne jouait pas. Pour améliorer son salaire, il fallait le mériter sur le terrain. C’était le club qui avait la main, aujourd’hui ce sont les joueurs. Ils peuvent décider de partir où et quand ils veulent et ils en profitent. Ils sont dans une logique d’enrichissement rapide et les couleurs, le maillot comptent peu. C’est la dérive financière du foot.

Antoine Kombouaré a poussé un nouveau coup de gueule dimanche. En tant que joueur, il inspirait aussi la crainte ? (fighting_spirit)
Chez ses adversaires oui, chez ses coéquipiers non. Je ne l’ai jamais vu s’énerver ou se battre même s’il a toujours eu une grosse personnalité. Il ne pêtait pas les plombs. Mais quand Antonetti agit de la même façon, on trouve ça sympathique. Quand c’est Kombouaré, on le fait passer pour un voyou. J’ai le sentiment que Kombouaré n’est pas aimé. Peut-être parce que c’est quelqu’un d’entier, qui ne fait pas de concessions et de courbettes vis-à-vis des gens influents, notamment dans la presse.