Accès direct au contenu

SEXGATE

Giggs 22 millions en moins

le10sport

Après sa femme et sa collection de maîtresses, Ryan Giggs pourrait perdre de gros sous. Reebok, son sponsor, envisage de résilier son contrat à 22 millions d'euros.

En plein cœur d’un scandale sexuel, Ryan Giggs a préféré annuler son traditionnel séjour dans un hôtel de luxe à Marbella. Opération reconquête oblige, il a préféré se retirer dans une maison, avec femme et enfants, dans un coin plus tranquille d’Espagne.

L’affaire elle, n’en finit plus de rebondir. Aujourd’hui, Natasha, sa maîtresse et belle-sœur, a révélé à la presse britannique qu’elle avait décidé d’arrêter sa relation adultérine, longue de huit ans, car elle avait reçu un coup de téléphone d’une troisième maîtresse qui lui a annoncé qu’elle aussi couchait avec le joueur de Manchester United. « Après les révélations concernant Imogen Thomas, c’était trop. Elle pensait qu’elle et Ryan vivaient quelque chose de spécial, avant de découvrir qu’elle était juste une fille de plus », a expliqué un proche au Daily Mail.

Giggs-Woods, même combat
Si le nom de la prétendue troisième maîtresse du Mancunien reste confidentiel, il y a en a un qui n'a pas tardé à sortir du bois. Reebok, le sponsor du milieu de terrain, a catégoriquement refusé d’apporter son soutien à son client. Dans cette affaire, semblable à celle qu'avait connu Tiger Woods, le Red Devil pourrait connaître le même sort financier que le golfeur, qui avait vu un à un ses partenaires publicitaires demander réparation. Selon la Gazzetta dello Sport, son équipementier envisagerait fortement d’annuler son contrat publicitaire avec le footballeur, dont l’image de parfait gentleman véhiculée depuis plus de vingt ans est définitivement écornée. Une perte estimée à 22 millions d’euros.