Accès direct au contenu

Préparation

Euro 2012 : les Bleus avec des gilets pare-balles

Euro 2012 : les Bleus avec des gilets pare-balles

Depuis son camp retranché de Kirsha, l’Equipe de France prépare son entrée en lice à l’Euro 2012. Et avant d’affronter les Anglais, lundi à Donetsk, Laurent Blanc a dévoilé ses « armes secrètes », pour que ses joueurs soient au rendez-vous.

Arrivée mercredi en Ukraine, où elle a installé son camp de base à Kirsha, l’Equipe de France se prépare sereinement avant son entrée en compétition lundi contre l’Angleterre. Et pour que ses joueurs soient au rendez-vous, Laurent Blanc a plus d’un tour dans son sac. Le Cévenol s’en est remis à Henri Emile, ancien intendant des Bleus de 1984 à 1994, et qui a repris du service depuis deux ans. Ce dernier s’est donc tout de suite mit au service du « Président » et a pris les choses en main.

Du froid et du calme
Les joueurs étant arrivés très fatigués, usés par une saison longue et éprouvante (Benzema, Rami, Ribéry ont notamment joués plus de 50 matchs), il a fallu trouver le moyen de les faire se reposer, en tenant compte d’une chaleur continentale importante. Henri Emile a donc sorti ses armes secrètes pour refroidir les joueurs. Depuis le début de la préparation, il a mis en place des caissons de cryothérapie. Les joueurs y restent 3 minutes avant d’aller se coucher, ce qui permet de faire tomber la température du corps et de bien récupérer. L’intendant a également prévu des « cryo-vestes », sortent de gilet pare-balles pour se refroidir, utilisés notamment lors des JO de Pékin en 2008.

Mais il n’y a pas que la récupération qui est importante pour le super-intendant. Le calme est une donnée à prendre en compte. Et à Krisha, le centre d’entraînement high-tech du Shakhtar Donetsk, les Bleus seront bien tranquilles. Dans un camp de base isolé et ultra-sécurisé, les Tricolores pourront se reposer à l’abri des regards, et préparer calmement, entre eux, leur premier Tour de l’Euro. Une décision de se retrancher là-bas qui est due à… Henri Emile bien sûr. Du froid et du calme, voila donc peut-être la recette du succès pour l’Equipe de France. Réponse lundi prochain.

Rémi dos Santos