Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : Coronavirus, polémique... Luka Jovic se fait fracasser !

Alors que Luka Jovic n’est pas parvenu à s’imposer au Real Madrid cette saison, le Serbe s’est dernièrement retrouvé au cœur d’une polémique après n’avoir pas respecté les règles du confinement en Serbie. Une situation qui a conduit Dragoslav Stepanović à violemment critiquer l’attaquant de 22 ans.

Rien ne se passe comme prévu pour Luka Jovic depuis son arrivée au Real Madrid l’été dernier. Recruté contre 60M€ à l’Eintracht Francfort après une saison tonitruante, l’attaquant serbe n’est jamais parvenu à se montrer sous son meilleur visage avec le club madrilène et n’a inscrit que 2 réalisations après avoir pris part à 15 rencontres de Liga. Le buteur de 22 ans peinerait à s’adapter à la vie en Espagne et s’est en plus retrouvé au cœur d’une polémique ces derniers jours. En effet, autorisé par le Real Madrid à retourner en Serbie pendant l’arrêt des compétitions de football en raison de la crise sanitaire du Covid-19, Luka Jovic n’a pas respecté les règles de confinement de son pays natal pour se rendre à la soirée d’anniversaire de sa compagne. Et si cela n’a en rien arrangé son cas, Dragoslav Stepanović, l’ancien entraîneur de l’Athletic Club, est de son côté sorti du silence pour dénoncer l’attitude de son compatriote qui se tire une balle dans le pied selon lui.

« C'est le seul homme qui fait tout pour ruiner sa carrière »

« C'est le seul homme qui fait tout pour ruiner sa carrière. Jovic travaille contre lui-même. Il a eu la chance qu'Adi Hütter lui donne une opportunité à l’Eintracht Francfort, puis a été le plus grand transfert de l'histoire de la Serbie en allant au Real Madrid. Je n'arrive pas à croire ce que le gamin se fait à lui-même. Je lis les médias en Serbie et je sais quelle vie il a eu, je sais qu'enfant il dormait dans sa voiture avec son père pour attendre le matin et s'entraîner. Quel sacrifice il a fait... Et puis ça. Je ne sais pas, Luka ne pense évidemment pas à lui. Quand on te dit que c'est une interdiction, tu fais semblant de n'avoir rien compris ! Il ferait mieux de se taire, de ne pas parler. Je ne peux pas croire qu'il ait fait une chose pareille », a lâché Dragoslav Stepanović au journal Kurir dans des propos rapportés par MARCA

Articles liés