Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Espagne : Cette somme que le Real Madrid laisse passer en refusant de prêter son stade au Barça…

Florentino Pérez, Real Madrid

Alors que Barcelone et l’Athletic Bilbao cherchent un stade pour y disputer la finale de la Coupe du Roi, le Real Madrid a refusé de prêter Santiago-Bernabeu. Quitte à refuser un petit pactole…

Contrairement à la France qui organise systématiquement les finales de Coupe de France et de Coupe de la Ligue au Stade de France, l’Espagne ne dispose pas d’un stade « national » à proprement parler. Ce qui pose inévitablement problème à l’heure de décider l’endroit de la finale annuelle de la Coupe du Roi. Alors que le FC Barcelone et l’Athletic Bilbao s’affronteront cette année, le Real Madrid a refusé de mettre à disposition le stade Santiago-Bernabeu, qui avait les faveurs des deux clubs puisqu’il est le stade disponible disposant de la plus grande capacité (pour des raisons évidentes de neutralité, le Camp Nou ne peut pas non plus accueillir cette finale).

QUAND LE REAL MADRID S’ASSOIT SUR PLUS D’UN MILLION D’EUROS…

Si plusieurs raisons peuvent expliquer ce choix (match de l’équipe réserve organisé à cette date, refus de faire une faveur au grand rival barcelonais, peur de voir l’hymne espagnol une nouvelle fois sifflé par des supporters catalans et basques traditionnellement opposés au centralisme madrilène), le quotidien Mundo Deportivo indique que le Real Madrid se prive d’un petit pactole en refusant d’accueillir cette finale. En effet, en comptant le loyer payé par la Fédération espagnole et la prise en charge totale des coûts organisationnels, le FC Valence avait touché près d’1M€ l’année dernière en prêtant son stade Mestalla. Compte tenu de la plus grande capacité de Santiago-Bernabeu, ce montant serait même plus élevé pour le Real Madrid. Mais l’orgueil merengue n’a pas de prix…

RAFINHA : « C’EST NORMAL QUE LE REAL MADRID REFUSE »

Interrogé sur ce refus madrilène ce vendredi en conférence de presse, Rafinha, joueur du Barça, a confié comprendre cette décision. « C’est normal. Il existe une grande rivalité entre les deux clubs et ils sont dans leur droit en ne cédant pas leur stade. Je suis sûr que les Catalans n’aimeraient pas non plus prêter le Camp Nou », a-t-il assuré dans des propos relayés par AS.

Articles liés