Accès direct au contenu

Italia

EDF : Les souvenirs douloureux de Ribéry contre lItalie

EDF : Les souvenirs douloureux de Ribéry contre l’Italie

Que ce soit en Espoirs ou en avec l’équipe A, Franck Ribéry a croisé à de nombreuses reprises la Squadra Azzurra. Et certaines rencontres restent des souvenirs douloureux dans la mémoire du Boulonnais.

Des débuts ratés

Franck Ribéry aurait sûrement voulu mieux commencer son historique face à la sélection italienne. Malheureusement pour lui, ces débuts seront de courte durée. Le milieu du Bayern se souvient encore très bien de ce match, comme il l’a prouvé dans les colonnes du Parisien : « C’est la première fois que je rencontrais des Italiens. Le match avait été très engagé avec beaucoup de fautes des deux côtés. J’étais entré dans le dernier quart d’heure (77e), et les duels avaient été virils. Et, dans les derniers instants, j’ai eu une altercation avec un Italien (Potenza). L’arbitre nous a expulsés tous les deux. Je m’étais énervé car mon adversaire avait commis une grosse faute sur moi ». Un caractère qui a souvent fait défaut à Ribéry dans le passé.

2006 : son pire souvenir

Comment ne pas évoquer la finale de la Coupe du Monde 2006 ? Auteur d’une très bonne saison avec l’OM, Ribéry poursuit sur sa lancée en Equipe de France. Le parcours des Bleus est exceptionnel mais sera stoppé net un certain 9 juillet 2006 : « Nous sommes passés à côté d’un moment exceptionnel. Mais on a manqué de réalisme. J’ai eu une occasion dans les prolongations (99e). Je frappe juste à côté. C’est mon pire souvenir de joueur ». Outre le déroulement de la rencontre, « Kaiser Franck » a également livré un détail qui rend le souvenir encore plus douloureux : « Au contrôle antidopage, je me suis retrouvé avec Lilian Thuram et deux Italiens, De Rossi et Cannavaro. Eux, ils rigolaient. Je parlais avec Tutu et on n’y croyait pas. Sur le terrain, on n’a jamais pensé que le match pouvait nous échapper ».

Sa première grosse blessure

Après un carton rouge et une défaite en finale de Coupe du Monde, une grave blessure symbolise les apparitions de Ribéry face à l’Italie. Le 17 juin 2008, il est contraint de sortir sur civière après un contact avec Zambrotta à la 10ème minute. Ce match correspondant au dernier match de poule de l'Euro 2008 n’avait pas autant d’importance qu’une finale mais il était décisif pour la qualification des Bleus pour la suite de la compétition : « J’ai entendu ma cheville gauche craquer. J’ai tout de suite su que c’était grave. Il s’agissait alors de ma première blessure sérieuse. Moralement ça a été très dur de ne rien pouvoir faire ensuite pendant trois mois ».

Les mauvais souvenirs face à l’Italie dominent dans la carrière de Ribéry. Ce match amical sera donc particulier car le Boulonnais peut également guider les Bleus vers un succès après une grosse prestation face à la Roja.