Accès direct au contenu

Mercato

Deschamps Ancelotti lechange

Dans l'optique d'un départ de Didier Deschamps vers Chelsea, les dirigeants olympiens auraient un temps pensé à l'éventualité d'un échange avec Carlo Ancelotti. Mais l'affaire s'annonce des plus complexes.« A la fin de la saison, le club devra décider si je continue ou s'il veut du changement. S'ils ne sont pas contents, ils peuvent changer sans problème », a expliqué Carlo Ancelotti, conscient que son avenir à Londres s’écrivait déjà en pointillés. Mais il reste à l’ancien entraîneur du Milan AC une année de contrat. Idem pour Didier Deschamps avec l’Olympique de Marseille, engagé jusqu’en 2012. Les Phocéens auraient donc pensé à l’impensable : un échange entre Carlo Ancelotti et Didier Deschamps. C’est en tout cas ce qu’a soufflé au 10 Sport un proche du club marseillais, au cœur de plusieurs discussions sur la faisabilité de cette opération.

Mettant en avant l’intérêt commun des deux clubs, dont l’un cherche par tous les moyens à soulever la coupe aux grandes oreilles comme il a pu le faire en 2008, et l’autre à franchir un cap sur la scène européenne, l’idée a vite fait son chemin. Mais très vite, les calculettes sont sorties…


Le salaire de Gignac

A Chelsea, Carlo Ancelotti émarge à près de six millions d’euros par an, soit 500 000 euros mensuels. C’est 2,5 fois plus que ce que touche Deschamps à Marseille (180 000). Mais la situation de l’Italien est exceptionnelle, Roman Abramovitch ayant cassé sa tirelire pour faire venir l’inamovible patron du Milan AC (2001-2009). Avant de toucher le jackpot, Ancelotti émargeait à environ 3 millions d’euros annuels. Et selon la presse italienne, qui l’annonce très souvent à la Roma, son club de cœur (il y a joué entre 1979 et 1987), Carletto sera dans l’obligation de revoir son salaire à la baisse s’il veut retrouver un club. Pour l’OM, il s’agirait de lui offrir 250 000 euros par mois (3 millions par an). L’équivalent de l’actuelle rémunération d’André-Pierre Gignac. Accepter de libérer Deschamps de sa dernière année de contrat pour voir venir l’un des tous meilleurs techniciens du monde en échange, ça vaut aisément tous les Gignac du monde. Surtout celui de cette saison. 

Découvrez l'intégralité de cet article dans le 10 Sport,
en kiosque ce jeudi