Accès direct au contenu

Stabilité

CAN : Vahid Halilodzic va rester en place

Vahid Halilhodzic

Cataclysme de ce premier tour, l’élimination de l’Algérie à la CAN ne semble pas devoir coûter sa place au sélectionneur Vahid Halilodzic. C’est du moins ce qui ressort du discours du président de la fédération Algérienne de Football (FAF). S’il souhaite « tirer les enseignements nécessaires pour aller de l'avant», ce qui vise peut être les relations tendues du coach avec une presse locale sans pitié, il souhaite aussi souligner «l'un des meilleurs jeux de cette première phase, Il ne s’agit pas de faire table rase du passé mais de capitaliser le résultat du long travail de préparation accompli.»

Mohamed Raouraoua va donc respecter le contrat de Halilodzic, qui coure jusqu’en 2014, car pour la FAF, l’objectif majeur est bien de voir « El Khadra » (la Verte, le surnom de la sélection au pays) se qualifier pour le mondial au Brésil. Un désir de stabilité peu courant en Algérie après un tel échec sportif, mais sans doute louable.