Accès direct au contenu

Touché - coulé

Brandao vire par Cruzeiro file au Gremio

Parti se relancer au Brésil après s'être pris les pieds dans la justice française, Brandao a vite déchanté. Cruzeiro ne veut plus de lui. Le Marseillais a donc signé au Gremio Porte Allegre.

2011 restera gravé dans la vie d'Evaeverson Lemos da Silva dit Brandao comme étant l'annus horribilis par excellence. Pris en grippe par les arbitres français qui l'ont accusé d'avoir frapper un joueur qu'il 'n'a pas touchéwo", Brandao a ensuite dû composer avec la justice française qui le soupçonne d'avoir touchéwo une demoiselle qui ne voulait pas (trop) à la sortie d'une boîte de nuit. Parti se refaire une santé à Cruzeiro, dans son pays natal, le Marseillais n'a néanmoins jamais convaincu. En six matchs, il n'a marqué aucun but. Lassé, Cruzeiro lui a donc signifié qu'il pouvait s'en aller.

Cap vers Gremio !
Puisqu'un retour à l'OM et en France est inenvisageable (la justice mon ami, la justice...), Brandao s'est donc mis en quête d'un nouveau club, de préférence au Brésil. Et son agent a rapidement trouvé preneur : le Gremio Porte Alegre. Actuel 15e du championnat, le Gremio est à la peine avec 14 petits buts marqués, en 13 rencontres. Brandao débarque donc en sauveur potentiel et une option d'achat de 4 milions d'euros. Le bonhomme a intérêt d'être bon s'il veut que le Gremio l'active, sous peine de devoir retourner en France. Et donc devant les juges.