Accès direct au contenu

Rapports tendus

Bellamy mancini liaisons dangereuses

le10sport

L'attaquant de Manchester City a commencé son baptême du feu sous l'ère Roberto Mancini avec une prise de bec suite à l'ignorance de son nouvel entraîneur.

C'est tout sauf un secret d'état, Craig Bellamy a vécu comme une trahison le départ précipité de son ancien entraîneur Mark Hughes. Et pour cause, l'ancien coach de City était l'un des principaux protagonistes de la venue de l'attaquant chez les Citizens, allant jusqu'à participer financièrement à la transaction pour boucler son transfert. Entre les deux hommes, l'idylle était parfaite. Débarqué, l'ancienne star de United a laissé son tablier à Roberto Mancini. Un changement de cap qui a provoqué le courroux de Bellamy. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé... Une fronde qui se poursuit depuis la prise de fonctions de l'entraîneur italien à Manchester City. Dernier exemple en date, l'agacement du buteur devant les méthodes de travail employées. Blessé au genou, l'ancien joueur de West Ham a dû participer à une séance d'entraînement collective de 90 minutes alors qu'un programme allégé l'attendait au préalable. Problème, son genou ne pouvait accepter une telle charge d'efforts. Le Gallois s'est donc entretenu avec son nouvel entraîneur pour lui signifier qu'il arrêtait la séance. Demande acceptée par Mancini. Mais en coulisses, l'international gallois semble déjà excédé par le comportement de l'ancien intériste. Le quotidien anglais The Sun annonce que Bellamy et Shay Given réfléchiraient à une porte de sortie... Welcome to City Roberto Mancini...