Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Un club de Premier League menacé de relégation pour non-respect du fair-play financier !

Tony Fernandes

À l’instar du PSG, Manchester City a dû rester raisonnable durant le mercato en raison du fair-play financier de l'UEFA. Un autre club de Premier League est menacé de relégation.

QPR a beau être un promu de Premier League, le club est sous la menace d’une lourde sanction dans le cadre du fair-play financier. En effet, selon The Guardian, le club londonien est sous la menace d’une relégation en cinquième division anglaise, pour non-respect du fair-play financier imposé par la Ligue de football anglaise.

UNE AMENDE DE 50M€ ?

Selon le quotidien anglais, le propriétaire du club, Tony Fernandes, doit s’acquitter d’une amende de près de 50 millions d’euros pour que le club reste en Championship en cas de relégation à la fin de la saison. Mais pourquoi le club se retrouve dans cette situation ? La raison principale serait une perte avant impôt de plus de 80 millions d’euros en mai 2013, au moment de la relégation de QPR en Championship. Une affaire à suivre de près dans les prochaines semaines d’autant plus que Tony Fernandes ne semble pas enclin à payer cette amende… Si le club est relégué et que l'amende n'est pas payée, le club pourrait alors se retrouver en cinquième division.

QUAND MOURINHO TACLE LE FAIR-PLAY FINANCIER

En parallèle de la situation de QPR, le fair-play financier instauré par l’UEFA continue d’être critiqué. Récemment, c’est José Mourinho qui s’en est mêlé : « Quand l’UEFA a décidé de mettre en place le fair-play financier, ils essayaient de faire en sorte que toutes les équipes aient les mêmes possibilités. Mais la réalité c’est que les grandes équipes, les grands clubs, les clubs qui sont au sommet depuis longtemps et qui disposent d’une base de supporters importante à travers le monde, avec plus de revenus, sont ceux qui continuent à dépenser le plus d’argent »

Articles liés