Accès direct au contenu

Foot - Tottenham

Tottenham : Villas-Boas s’en prend à deux journalistes anglais

André Villas-Boas, Tottenham

Mis sous pression par la presse anglaise depuis l’humiliation face à Manchester City le week-end dernier (6 - 0), André Villas-Boas a tenu à contrattaquer.

La cinglante défaite subie par Tottenham face à Manchester City le week-end dernier (6-0) a laissé des traces chez les Spurs. Retombée à la 9ème place du classement après le match nul concédé hier après-midi face à Manchester United (2-2), l’équipe dirigée par André Villas-Boas est actuellement sous pression, tout comme son entraîneur que certains annoncent sur la sellette. Mis en cause cette semaine par deux journalistes du Daily Mail, le manager portugais a réagi en conférence de presse.

« UN MANQUE DE RESPECT ET UNE ATTAQUE PERSONNELLE »

« Deux personnes insultent mon intégrité, mes valeurs humaines, mon professionnalisme, et l’une de ces personnes est assise ici devant moi. Il insulte les succès que j’ai eus dans d’autres clubs et je ne pense pas que ce soit juste. Je pense que c’est un manque de respect et une attaque personnelle. Je ne veux pas critiquer d’autres managers. Vous pouvez facilement comparer les situations. Nous avons été devant Manchester City et Manchester United, et nous n’avons pas vu ce genre d’attaques personnelles, donc je pense que ce n’est pas juste », a déclaré l’ancien coach de Porto et de Chelsea.

LES CHRONIQUES DU DAILY MAIL DANS LE VISEUR

Ce dernier fait notamment référence au journaliste Neil Ashton, qui avait intitulé l’une de ses tribunes « Chacun de nous aurait pu avoir le même succès qu’AVB à Porto, mais il n’était pas de taille à Chelsea et il n’est pas le bon candidat pour Tottenham ». L’autre journaliste incriminé est Martin Samuel et avait titré l’un de ses articles « Qu’est-ce qui est bien dans le fait d’être Villas-Boas ? C’est toujours la faute de quelqu’un d’autre ».

Articles liés