Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Arsenal : Le soulagement de Wenger après l’incroyable qualification des Gunners !

Arsène Wenger, Arsenal

Grandissime favori de sa demi-finale de FA Cup aujourd’hui face à Wigan, Arsenal a frôlé l’élimination mais s’en est finalement sorti, pour le plus grand bonheur d’Arsène Wenger.

Quelle tension cet après-midi sur la pelouse de Wembley… Alors qu’on pensait qu’Arsenal ne ferait qu’une bouchée de Wigan (Championship) en demi-finale de la FA, les Gunners ont été à deux doigts de vivre une énorme désillusion, eux qui n’ont plus gagné le moindre titre depuis 2005. Mais un but tardif de Per Mertesacker et un Lukasz Fabianski héroïque lors de la séance des tirs au but ont permis au club londonien de s’offrir une finale, pour le plus grand bonheur d’Arsène.

« J’AI DÛ PERDRE QUELQUES JOURS DE MA VIE »

« On se sent très soulagé parce qu’on était sous pression, mais je m’attendais à un match difficile. La différence entre une victoire et une défaite est très petite, et ce match l’a montré une nouvelle fois. Nous jouions contre une équipe forte physiquement et avec le ballon, nous avions besoin d’être forts mentalement et résistants. Nous l’avons fait. Mes propres émotions ? Malheureusement j’ai dû perdre quelques jours de ma vie, mais si la fin est bonne alors ce n’est pas grave. Cette qualification va nous redonner un peu de confiance, elle donnera aussi un objectif d’ici la fin de la saison », a déclaré l’Alsacien au micro de la BBC.

« FABIANSKI NOUS A BIEN AIDÉ »

Le technicien français, de plus en plus critiqué par la presse britannique pour son incapacité à mener Arsenal vers les sommets depuis de longues années, a également eu un mot envers son gardien remplaçant Lukasz Fabiansky, qui lui a enlevé une belle épine du pied ce soir. « Fabianski nous a montré qu’il est un grand gardien de but. Avec ses arrêts durant la séance de tirs au but, il nous a bien aidé », a-t-il ajouté.

Articles liés