Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Arsenal : Wenger redevient-il une option plausible au PSG ?

Arsène Wenger

En fin de contrat avec Arsenal en juin prochain, Arsène Wenger ne dispose encore d’aucune garantie pour son avenir chez les Gunners. Et le PSG, qui n’a pas encore officiellement tranché pour Laurent Blanc, peut-il en profiter ?

Sèchement battu par Everton le week-end dernier en Premier League (4-0) avec Arsenal, Arsène Wenger est définitivement distancé pour le titre cette saison. Une tendance qui confirme le manque de réussite de l’entraîneur français sur le banc des Gunners depuis bientôt 10 ans, alors que le dernier titre du club remonte à 2005. Mais Arsène Wenger, annoncé avec insistance dans le collimateur du PSG l’été dernier, peut-il redevenir une piste crédible pour le club parisien ?

LE DOUTE REVIENT

L’Equipe explique dans ses colonnes du jour que s’il décidait de ne pas prolonger l’aventure avec Arsenal la saison prochaine, Arsène Wenger serait susceptible de semer le doute dans l’esprit des dirigeants du PSG. Car si Laurent Blanc semble parti pour prolonger son contrat, la récente élimination face à Chelsea aurait légèrement refroidi les ardeurs de Nasser Al-Khelaïfi et cette stabilité qui joue en faveur de Blanc pourrait être perturbée avec une opportunité comme Arsène Wenger cet été.

« AVEC QSI, LA PROLONGATION EST À PRENDRE AVEC DES PINCETTES »

Le journaliste de L’Equipe Jérôme Touboul a fait le point sur ce sujet mercredi : « Blanc en danger ? Normalement, non. Ce n'est pas le sens du discours de l'actionnaire du club jusqu'à présent. Mais il faut se souvenir que Laurent Blanc était loin d'être le premier choix du PSG, l'été dernier, au moment de succéder à Carlo Ancelotti. L'Italien avait d'ailleurs pu s'apercevoir, au fil de son passage à Paris, de l'impatience de Qatar Sports Investments. A priori Blanc va prolonger son contrat, qui expire en 2015. Mais, avec QSI, cette prolongation serait à prendre avec des pincettes. Si le propriétaire du club estime qu'il peut attirer un entraîneur plus à même de lui faire gagner la Ligue des champions, il n'hésitera sans doute pas à se séparer de l'entraîneur actuel ».

Articles liés