Accès direct au contenu

Foot - Bayern Munich

Ballon d’Or : Ribéry, mauvais perdant ?

Franck Ribéry est arrivé troisième du Ballon d’Or 2013 derrière Cristiano Ronaldo et Leo Messi. Le Français n’a toujours pas digéré l’élection du Portugais.

Franck Ribéry ne s’en remet pas. L’ailier gauche du Bayern Munich est arrivé troisième du Ballon d’Or 2013 le 13 janvier dernier. D’une courte tête, Cristiano Ronaldo (27,99%) a devancé Leo Messi (24,72%) et Franck Ribéry (23,36%). L’international français, qui a tout remporté en 2013 avec son club du Bayern Munich, a sans doute laissé passer son unique chance de remporter un jour le prestigieux trophée. Ribéry le sait et Ribéry ne le digère pas. Très déçu, le joueur du Bayern Munich a même refusé de s’exprimer après la cérémonie.

Ballon d’Or : Ribéry, un scandale ?

MESSI BEAU JOUEUR, PAS RIBÉRY

Dans des propos relayés par le Mundo Deportivo, Franck Ribéry a enfin réagi à l’élection en ce début de semaine : « J’ai tout gagné avec mon club cette année et Cristiano Ronaldo n’a rien gagné en 2013. C’est quelque chose qui m’a fait mal au cœur. Je ne veux pas que ce soit mal interprété, je suis fier d’être sur le podium, mais j’aurais mérité ce titre. Tout le monde me dit que j’aurais dû gagner. Avec le Bayern, nous avons écrit l’histoire. Qui avait fait ça avant ' » , a expliqué le Français , passablement remonté. Des déclarations assez éloignées de celles de Leo Messi, beau joueur après l’élection de son rival portugais : « Je voulais le gagner bien sûr, je veux toujours gagner, mais comme je l'ai dit je n'ai pas à me plaindre. Cristiano le mérite totalement » . Alors, mauvais joueur le Français ?

RIBÉRY, UNE FRUSTRATION LÉGITIME

Il est aisé de comprendre Franck Ribéry. Messi a été blessé une bonne partie de l’année, il a déjà remporté quatre fois le Ballon d’Or, l’Argentin n’a même pas à être déçu. Deuxième, c’est déjà très bien. En revanche, pour Ribéry, sa frustration est légitime. Le Français s’y voyait déjà. Il est passé si près… Franck Ribéry aurait d’ailleurs été élu avec le seul vote des journalistes. Chez ces derniers, l’international tricolore (33,6% des voix) devance largement Cristiano Ronaldo (25,6%) et Leo Messi (23,4%). 

RIBERY, DES REGRETS ÉTERNELS

Mais le système de votes a changé depuis 2009. Et il n’avantage pas le Français. « Je suis très déçu pour Franck Ribéry. Donc l'an prochain, on va revenir et ce sera Ronaldo-Messi, puis dans deux ans Messi-Ronaldo, dans trois ans Ronaldo-Messi ? Pendant 50 ans, le Ballon d'Or a tenu compte du palmarès sur le terrain. Là, c'est plutôt basé sur la performance globale des joueurs, et ça pose problème » , s’est plaint Michel Platini après la cérémonie. Pour Ribéry, les regrets, eux, risquent d’être éternels. Mais le Français doit maintenant passer à autre chose. Il a une deuxième partie de saison emballante à préparer, avec une Ligue des champions à défendre et une Coupe du monde à préparer.

Articles liés