Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Qui peut voler le Ballon d’Or à Leo Messi et Cristiano Ronaldo en 2014 ?

Cristiano Ronaldo a été élu Ballon d’Or 2013. Il a succédé à Leo Messi, quadruple vainqueur en titre du trophée. Un troisième homme peut-il l’obtenir en 2014 ?

Franck Ribéry a longtemps espéré. Vainqueur de cinq trophées en 2003, dont la prestigieuse Ligue des Champions, régulier et décisif avec le Bayern Munich, le Français pensait pouvoir bousculer la hiérarchie du Ballon d’Or. Mais l’ailier gauche tricolore est tombé de haut. Malgré une année parfaite, le Français n’est arrivé « que » troisième derrière Cristiano Ronaldo et Leo Messi, pourtant blessé une bonne partie de l’année. À eux deux, les deux joueurs se sont partagés les six derniers trophées du Ballon d’Or (deux pour le Portugais, quatre pour l’Argentin). Un raz de marée.

NEYMAR, LE TROISIÈME HOMME ?

Cristiano Ronaldo et Leo Messi sont incontestablement les deux meilleurs joueurs du monde depuis plusieurs saisons. Mais ce ne sont pas, forcément, les meilleurs chaque année. Et pourtant, même diminué, Messi est arrivé deuxième en 2013… Malgré une saison « moyenne » pour lui. Alors est-ce que la donne peut réellement changer en 2014 ? Difficile à dire. L’année 2014 est une année de Coupe du Monde. Forcément, les résultats du Mondial au Brésil vont influencer le vote. Il est par exemple difficile d’imaginer un Brésilien ne pas recevoir le Ballon d’Or si le pays hôte gagne sur ses terres. Neymar pourrait alors être bien placé. Ou un Espagnol (Iniesta), un Allemand (Neuer), ou un Uruguayen (Suarez)…

VERS UN DUEL CR7 - MESSI EN 2014…

Seulement, depuis 2009, la modification du système de votes favorise clairement Cristiano Ronaldo et Leo Messi. Ainsi, si en 2006 Fabio Cannavaro a été élu grâce à la victoire de l’Italie à la Coupe du monde, Andrés Iniesta, pourtant buteur en finale de la Coupe du monde 2010, a été devancé par Leo Messi en fin d’année. En effet, ce ne sont plus seulement les journalistes mais aussi les sélectionneurs des pays membres de la FIFA et les capitaines des sélections qui votent. La prime au palmarès est moins importante. Franck Ribéry en a payé le prix cette année. En 2014, le plus grand rival de Cristiano Ronaldo risque bien, encore une fois, d’être… Leo Messi, et ce indépendamment des parcours du Portugal et de l’Argentine à la Coupe du monde.

Articles liés