Accès direct au contenu

Identité

Affaire Edel les preuves dune fraude

le10sport

Après plusieurs semaines d'enquête, le 10 Sport s'est procuré des documents troublants, mettant sérieusement en doute l'identité d'Apoula Edel. Une affaire qui pourrait avoir des répercussions très graves pour le joueur, mais également pour le PSG.

Troublant. C'est le mot qui vient à l'esprit devant la centaine de documents qui sont actuellement entre les mains de la justice. Le parquet de Paris les a reçu, assortis d'une plainte à l'encontre d'Apoula Edel, actuel gardien du PSG, pour .... une plainte déposée par Nicolas Philibert, l'homme par qui « l'Affaire Edel » a vu le jour. Cet entraîneur français affirme en effet que le portier parisien utilise une fausse identité. Qu'il ne s'appelle pas Apoula Edima Edel, né le 17 juin 1986, mais Ambroise Béyamena, né le 19 avril1981.

Les enjeux
La justice commence à s’emparer de cette affaire, malgré les courriers du PSG pour ralentir la procédure. Elle aura pour but de définir si Apoula Edel et Ambroise Béyamena sont deux personnes distinctes ou le même individu. «C’est ma priorité, explique Serge Billet, avocat de Nicolas Philibert. Si la justice reconnaît la véritable identité de ce monsieur, nous pourrons alors prouver l’escroquerie.»
Restera à définir les responsabilités de chacun. A commencer par le PSG, alerté par les doutes depuis maintenant un an.

Extraits des documents que Le 10 Sport a recueilli :

Nicolas Philibert pose aux côtés de l'actuel gardien du PSG alors qu'il l'entraînait à l'Espoir FC Yaoundé.

Ci-dessous une copie d'une demande de licence faite pour Ambroise Béyamena, né le 19 avril 1981, pour la saison 1998-1999. Cette demande est validée par la fédération camerounaise de football et authentifiée par les autorités camerounaises le 27 janvier 2010.

Retrouvez l'intégralité des documents que Le 10 Sport s'est procuré dans son édition de vendredi.