Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Les vérités d’un proche de Kawhi Leonard sur son départ des Spurs…

Flamboyant avec Toronto cette saison, Kawhi Leonard est bien loin de son niveau à San Antonio l’année dernière. Les blessures et le manque de confiance des Spurs ont précipité son départ de la franchise selon Dennis Robertson, un proche.

Il est difficile de croire que l’ailier qui a porté Toronto sur ses épaules lors de la saison régulière et les Play-Offs jusqu’en finale NBA soit le même que l’année dernière à San Antonio où il n’a disputé que 9 matchs tout au long de la saison. La situation était bien différente puisque Kawhi Leonard souffrait d’une blessure qui l’écartait des parquets. Cependant, d’après le staff médical des Spurs, Leonard aurait dû être disponible et apte à jouer les Play-Offs avec la franchise texane mais se serait opposé à ce verdict, estimant que son corps n’était pas prêt. Une décision qui aurait engendré de la rancœur en interne et des allégations sur ses réelles intentions d’aller voir ailleurs du joueur qui ont finalement débouché sur un départ. Oncle et figure paternelle de Leonard depuis le décès de son père biologique, Dennis Robertson est revenu sur cet épisode qui aurait marqué le franchise player des Raptors.

« Ils ne l’ont pas cru, la relation ne s’est pas réparée, et on a décidé qu’il fallait passer à autre chose »

« Au bout du compte, c’est un manque de confiance. Ils ne croyaient pas que Kawhi n’était pas en état de jouer, et ça a créé un manque de confiance envers eux de notre côté. Quand un joueur vous dit qu’il ne peut pas jouer, il faut le croire. Pourquoi arrêterait-il de jouer tout d’un coup ? C’est un compétiteur. Kawhi avait tout simplement trop de douleur pour pouvoir jouer. Ils ne l’ont pas cru, la relation ne s’est pas réparée, et on a décidé qu’il fallait passer à autre chose. Nous sommes une famille humble et nous savourons juste le moment. C’est bien que nous ayons gardé nos bouches cousues et laissé les choses se dérouler. Pour Kawhi, absorber toutes les critiques qu’il a reçues et amener son équipe en finale, c’est énorme. Ça fait plaisir après ce qu’on a enduré l’année dernière ». a confié Robertson dans des propos rapportés par Parlons-Basket.

Articles liés