Accès direct au contenu

Basket

Basket - Équipe de France : Les vérités de Fournier sur la succession de Parker !

Alors que Tony Parker pourrait prendre sa retraite internationale cet été, Evan Fournier estime qu’il ne faut pas se focaliser sur la succession du meneur des Spurs.

« Je ne me suis jamais autant préparé durant l’été, et même si l’Euro a été moyen, physiquement j’étais bien. Tout le travail de juin, juillet, je le ressens. Je me sens en pleine forme. Un jour, je vais décliner, ça va arriver, mais ce n’est pas pour moi encore ! Je vais essayer de jouer jusqu’à 38 ans en NBA, ça fera vingt saisons. C’est un bon compte », confiait récemment Tony sur sa volonté de jouer encore cinq saisons en NBA mais sans préciser son avenir international. Le meneur des San Antonio Spurs pourrait vite prendre sa retraite en équipe de France et certains voient en Evan Fournier, 23 ans, son digne successeur. Mais dans un entretien accordé à L’Équipe, le basketteur du Magic d’Orlando estime déjà être un membre important des Bleus.

« Je suis déjà le présent »

« Le fait que certains me considèrent comme l’un des futurs leaders de la sélection quand la génération Parker aura tiré sa révérence ? Ça fait plaisir. Mais pourquoi ne pas me donner plus de responsabilités dès maintenant ? Je ne comprends pas pourquoi on dit que je suis l’avenir. Je suis déjà le présent, non ? Je ne dis pas que je suis le meilleur joueur de l’équipe de France, mais j’estime que j’aurais déjà pu aider cette équipe beaucoup plus cet été, l’année d’avant, même il y a deux ans (il n’avait pas été conservé pour l’Euro 2013, remporté par les Bleus). Je veux cette responsabilité, très clairement. C’est ce à quoi j’aspire, ce qui me pousse », explique ainsi Evan Fournier.

Articles liés