Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Rafael Nadal s'enflamme après sa victoire !

Rafael Nadal s'est déclaré « très heureux » de sa victoire après s'être qualifié pour les quarts de finale du 1er Masters 1000 de la saison, à Indian Wells. Le numéro 1 espagnol a dominé le jeune Alexander Zverev, 18 ans, en trois manches (6-7(8), 6-0, 7-5) et sera opposé au Japonais Kei Nishikori en quarts de finale. 

Enfin une éclaircie dans un ciel plutôt sombre pour Rafael Nadal. Dans la tourmente après les accusations de dopage lancées par l'ancienne ministre française des Sports et de la Santé, Roselyne Bachelot, le nonuple vainqueur de Roland Garros a répondu sur le court. Et de fort belle manière, puisqu'il s'est débarrassé du jeune prodige allemand Alexander Zverev (18 ans) après avoir pourtant perdu la 1re manche au jeu décisif (6-7(8/10), 6-0, 7-5). « Très, très heureux de cette victoire », le Taureau de Manacor s'est notamment réglé en coup droit au fil de la rencontre. « Dans le premier set, j'ai manqué de très peu quelques coups droits pas très compliqués. Cela aurait pu changer la physionomie de la rencontre, mais ensuite j'ai réussi un très bon deuxième set. Dans la troisième manche, il était tellement agressif que j'ai perdu mon rythme, et je me suis retrouvé en difficulté. Mais j'ai combattu et je n'ai rien lâché. C'est vraiment une grosse victoire contre un très grand joueur », a déclaré Nadal.

« Keï Nishikori sait mettre beaucoup de pression sur ses adversaires »

Surpris par l'intensité du jeu de son adversaire, qui malgré son jeune âge, n'a pas hésité à bousculer l'homme aux 14 titres du Grand Chelem, Rafael Nadal a cherché à capitaliser sur ses points forts. « Ses effets m'ont mis beaucoup de pression. Il est jeune, il prenait beaucoup de risques, alors j'ai décidé de reculer de trois ou quatre mètres pour assurer ma relance », a assuré l'Espagnol, satisfait de se qualifier pour les quarts de finale du 1er Masters 1000 de la saison. Un stade où l'attend désormais le Japonais Kei Nishikori, 6e joueur mondial. « Bien sûr, ce sera compliqué. L'été dernier, j'ai perdu contre lui à Montréal, c'est aussi un gros combattant. Il sait mettre beaucoup de pression sur ses adversaires. Moi, je dois jouer encore mieux. Mais je me retrouve en quarts de finale d'un grand tournoi, c'est très difficile et c'est une très bonne nouvelle pour moi », a conclu Nadal, qui semble avoir retrouvé un peu d'ambition dans le tournoi californien. 

Articles liés