Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Del Potro : «J'ai oublié la peur que j'éprouvais envers Federer» 

Via un entretien accordé au magazine GQ, Juan Martin Del Potro a évoqué sa rivalité particulière avec Roger Federer.

Le 14 septembre 2009, un joueur de 20 ans mettait fin à cinq ans de règne new-yorkais du Suisse Roger Federer. Le vainqueur de l’US Open, regard bleu-vert et cheveux châtains. Il est argentin, porte un nom à rallonge, et, malgré un physique encombrant, les jambes sont agiles. Le coup droit fait des dégâts, le revers peut-être un peu moins. Et depuis sa ligne de fond, il prend la balle tôt, son nom : Juan Martin Del Potro. Revenu de loin après plusieurs opérations à son maudit poignet gauche, la tour de Tandil truste désormais les premières places du classement ATP (4e actuellement). Dans un entretien accordé au magazine GQ, l’Argentin a passé en revue sa carrière marquée par les blessures et les succès. Il est aussi revenu sur son complexe face à l’un de ses meilleurs rivaux, Roger Federer. Avec en prime une anecdote parlante à ce sujet qui a eu lieu lors de la finale d’Indian Wells en mars dernier.

« Je me suis dit : on est les pareil, on se bat pour le même trophée »

« Je l’admire vraiment, mais pendant le troisième set de notre finale je me suis dit : On est pareil, on se bat pour le même trophée. Et je jouais un très bon tennis, alors c’était peut-être le moment de me dire : qu’il fallait saisir cette petite chance. J’ai changé de mentalité et quand j’ai vu Roger discuter avec l’arbitre, il fallait que je garde le même niveau (…) j’ai perdu le respect, la peur que j’éprouvais envers Roger », a ainsi confié Juan Martin Del Potro, dans des propos relayés par TennisWorldUsa.

Articles liés