Accès direct au contenu

NOUVELLE VIE

Gasquet sest bien lave la tete

Le Biterrois a bel et bien évacué tous ses soucis extra sportifs rencontrés en 2009. Jarkko Nieminen en a fait les frais au 1er tour de Brisbane mais ce début de série devrait tourner court. Pourquoi ?

L'année 2010 sera celle de Richard Gasquet. Pourquoi ? Parce qu'elle ne peut, de toute façon, pas être pire que 2009. Pour son premier match de la saison, le Biterrois a apporté la preuve de cette thèse en secouant Jarkko Nieminen au 1er tour du tournoi de Brisbane en 2 heures de jeu (6/3 4/6 6/4). Blanchi mi-décembre par le Tribunal Arbitral du Sport, le Gasquet a donc su trouver les limites du jeu du Finlandais, qui figure parmi les joueurs les plus durs à appréhender du circuit. Bravo. Mais qui peut s'étonner d'un tel résultat puisque Gasquet n'a jamais perdu face au joueur le plus patriotique du monde en trois confrontations ? Tout le contraire de son ratio face à Jürgen Melzer. L'Autrichien, s'il passe le modeste Australien Matthew Ebden, sorti des qualifications, pourrait déjà renvoyer Gasquet à ses doutes.

Nouveau coach en mars ou avril
Lui qui n'a jamais perdu contre le Français (les joueurs n'ont toutefois plus joué l'un contre l'autre depuis 2007) arrive en conquérant. 9a, Richard n'aime pas trop. En deux matches, Gasquet ne lui a même chipé que 8 jeux ! «Jouer la tête vide me suffit. J'ai fait de mon mieux, je pouvais perdre, je pouvais gagner mais le plus important, c'est que j'ai joué détendu», se défend toutefois le prodige du Sud. Pour l'instant, il profite et verra après. D'ailleurs, l'idée d'un nouveau coach devrait se décanter d'ici au mois de mars ou d'avril.