Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Serin revient sur sa Coupe du monde compliquée…

Baptiste Serin, demi-de-mêlée du RCT, est revenu sur son statut de remplaçant au cours de la dernière Coupe du monde.

Au cours d’un Mondial, le staff peut être emmené à faire des choix compliqués. Cela a été le cas avec Baptiste Serin. L’ancien du l’Union Bordeaux-Bègles n’a en effet pas caché son agacement lorsqu’il a su qu’il n’était pas sur la feuille pour le match d’ouverture face à l’Argentine. Il a pourtant su changer sa situation, puisqu’il a semblé avoir dépassé Maxime Machenaud en fin de compétition.

« J’ai mangé mon pain noir en début de compétition »

Désormais au RCT, le demi-de-mêlée de 25 ans est revenu sur ce qu’il a pu vivre lors de la dernière Coupe du monde avec le XV de France. « J’avais disputé tes trois matches préparatoires et j’ai été surpris par la décision. J’ai mangé mon pain noir en début de compétition. Après, je savais que ça allait être très long. Je suis resté le plus positif possible » a expliqué Baptiste Serin, lors d’un entretien accordé à Var-Matin. « Avec Sofiane Guitoune, on a préparé le vestiaire face aux Pumas. On s’est mis au diapason afin que le groupe fonctionne au mieux. Les cas individuels passent toujours après le collectif ».

Articles liés