Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Quand Saint-André évoque le traitre...

Après la débâcle du XV de France lors de la Coupe du Monde de Rugby 2015 en Angleterre, l’ancien sélectionneur Philippe Saint-André règle ses comptes.

Philippe Saint-André a su absorber les coups lorsqu’il tenait le poste de sélectionneur du XV de France. Très critiqué durant cette période, l'ancien sélectionneur a pris le temps de digérer cette période relativement sombre pour le rugby français. L’ancien entraineur du RC Toulon n’a pas hésité à critiquer en retour. L’une de ses victimes se prénomme Maxime Mermoz. Le centre de Toulon, défait de la sélection française par Saint-André, n’entretenait pas de bons rapports avec ce dernier.

« La trahison, je ne la supporte pas »

Dans son livre « devoir d’inventaire » à paraitre jeudi prochain, l’ancien sélectionneur tricolore ne mâche pas ses mots à propos de Mermoz. Il n’a pas digéré les fuites dans la presse de la composition de l’équipe de France face à l’Angleterre lors du Tournoi des VI Nation en 2014 : « Dès que la clarté s’est faite sur l’identité du traitre, je me suis dit que ce mec-là ne ferait jamais partie des trente-six pour la Coupe du monde. L’individu m’a personnellement trahi, et la trahison, je ne la supporte pas ».

Articles liés