Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Guirado : «Le jour où Serin loupera sa chistera… Je ne le louperai pas !»

Guilhem Guirado, capitaine du XV de France, s’est confié au sujet du premier Tournoi des 6 Nations de son jeune coéquipier Baptiste Serin.

Non, les Bleus n’ont pas gagné le Tournoi des 6 Nations. Ils n’ont pas non plus remporté le Grand Chelem. Pourtant, tout n’est pas à jeter pour les Français, loin de là. Le jeu pratiqué par l’équipe de Guy Novès est plaisant à voir, mais la très bonne nouvelle de cette compétition est la renaissance du réservoir de talents tricolore. Antoine Dupont, Fabien Sanconnie, Cyril Baille, mais surtout Baptiste Serin, ont tous joué un rôle important pour le XV de France et sont appelés à faire des grandes choses à l’avenir.

« Baptiste Serin est pétri de qualités »

Guilhem Guirado a couvé Baptiste Serin tout au long du Tournoi des 6 Nations, afin d’essayer de lui éviter la pression inhérente à son poste de demi-de-mêlée. « J’échange beaucoup avec Baptiste, qui vit son premier Tournoi. Je suis content pour lui, c’est un jeune con (rire)… Je suis souvent avec lui et Camille Lopez, parce qu’ils gèrent le jeu à la charnière » a expliqué le capitaine du XV de France, dans les colonnes de L’Équipe. « On bizute régulièrement Baptiste. Sur le terrain, j’essaie de lui donner mon ressenti, comme samedi, où j’ai pu le prendre à part. Mais ne vous inquiétez pas, il ne m’en veut pas. À Rome (victoire 18-40), je lui ai tiré les cheveux pendant qu’il recevait son Talent d’or, il l’avait mérité ! Samedi soir, au banquet, il s’est assis à côté de moi. Je l’ai félicité parce qu’il a soigné ses stats de chisteras, qu’il réussit parfaitement. Mais le jour où il la loupera, je ne le louperai pas non plus (rire). Il est pétri de qualités, tant mieux. Je suis fier que les jeunes Français puissent montrer leur talent en Top 14 ».

Articles liés