Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Boudjellal : «Avec la puissance économique qu’on a, on peut écraser le monde !»

Mourad Boudjellal, président du RCT, a souligné l’importance de profiter de la puissance économique du rugby français pour le sauver du naufrage.

La guerre fratricide entre la Fédération française de rugby de Bernard Laporte et la Ligue nationale de rugby de Paul Goze, est en train de miner la fin de saison. Les deux camps s’écharpent sur plusieurs points, comme le report des matchs annulés lors de la fusion avortée entre le Racing 92 et le Stade Français. Au milieu de cette guerre, Mourad Boudjellal ne cesse de s’opposer au président de la LNR, se rangeant régulièrement du côté de la FFR.

« Tous les quatre ans, on doit gagne la Coupe du monde »

Pour le président du RCT, le rugby français va droit dans le mur s’il continue dans la direction donnée par la LNR. Mais est-il trop tard pour le sauver ? Pas vraiment pour le sulfureux homme d’affaires varois, même s’il faudra changer des choses. « Je pense que non seulement on peut sauver le rugby français, mais qu'on peut écraser le monde ! Tous les quatre ans, on doit gagner la Coupe du monde » a expliqué Mourad Boudjellal, lors d’une interview accordée au Parisien. « Avec la puissance économique qu'on a, la qualité de certains dirigeants, si on avait l'intelligence de mettre en place une politique qui utilise l'argent comme un avantage et non comme un handicap, je ne vois pas ce qui pourrait nous arrêter ».

Articles liés