Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Polémique : Carter, Imhoff, Rokocoko… Clap de fin dans l’affaire des corticoïdes !

Alors que l'affaire des corticoïdes avait secoué le rugby français, Juan Imhoff, Dan Carter et Joe Rokocoko peuvent enfin souffler. 

Si le Racing 92 s’était finalement imposé face au Rugby Club Toulonnais en juin dernier lors de la finale du Top 14, Juan Imhoff, Joe Rokocoko et Dan Carter avaient reconnu avoir utilisé des corticoïdes avant d’affronter les Varois. Les trois Racingmen se sont donc retrouvés dans l’œil du cyclone lors de la divulgation de l’affaire en octobre, mais si la commission de lutte contre le dopage de la Fédération Française de Rugby les avait d’ores et déjà innocentés, au tour de l’AFLD de se prononcer.

Totalement blanchis

Selon les informations de RMC, l’Agence française anti-dopage a totalement blanchi Dan Carter, Juan Imhoff et Joe Rokocoko. Les trois joueurs ont été prévenus en fin de semaine par courrier. Une polémique qui prend donc fin en ce lundi et le Racing 92 ne s’est pas privé de commenter cette décision via son site officiel : « Toute cette pseudo-affaire a jeté l’opprobre sur nos joueurs et notre club en gâchant notre début de saison. L’innocence de Dan, Juan et Joe mérite la même attention que les soupçons dont ils avaient fait l’objet. Pour notre part, nous nous contenterons de réitérer, comme nous l’avons toujours fait, notre totale confiance en nos joueurs et en Sylvain Blanchard, le médecin du Racing 92, ainsi que notre indéfectible soutien envers leurs familles dont nous savons qu’elles ont souffert face à de graves accusations qu’elles savaient infondées ».

Articles liés