Accès direct au contenu

Handball

Handball - Nîmes : «Avec Bpifrance, nous voulons retrouver l’Europe»

Invité surprise de la cour des grands en Liddl Starligue, l’USAM Nîmes Gard et son président, David Tebib, se retrouvent gorgés d’ambition au moment de signer un premier partenariat avec Bpifrance.

Après avoir mangé son pain noir et connu la deuxième division pendant près de 10 ans (1994-2001), l’USAM Nîmes Gard retrouve de belles couleurs. Celles des victoires, marquées par le fabuleux parcours en Coupe de France la saison dernière (finaliste) et qui se concrétisent ces dernières semaines par une belle 4e place en Lidl Starligue, à égalité de points avec le PSG Handball. « Le club est clairement installé dans une bonne dynamique, souligne David Tebib, président de l’USAM Nîmes Gard. C’est un combat à chaque journée mais nous retrouvons, petit à petit, la légitimité de notre glorieux passé. C’est un héritage pas toujours évident à porter, d’autant plus quand on n’a pas beaucoup de moyens comme nous, avec le 10e budget seulement du championnat. Mais nous sommes ambitieux et prouvons qu’il ne faut pas nécessairement un gros budget pour avoir de bons résultats ».

« On veut surprendre »

Dans une région d’Occitanie où Bpifrance a accompagné 7 000 entreprises en 2017 (dont 354 font partie du réseau Bpifrance Excellence) pour 3,5 milliard d’euros de financement, la banque d’investissement a toutes les raisons de soutenir le projet de l’USAM. « Ce club est dirigé par David Tebib, un homme super investi, super impliqué, dans le sport comme dans le monde de l’entreprise, explique Patrice Bégay, Directeur Communication et Exécutif Bpifrance. Un personnage très ambitieux pour son club, une ambition que j’aime à qualifier de « collective ». J’ai aimé leurs actions auprès de 1 200 jeunes, dans les écoles, chaque année. L’ouverture de leur section féminine également. On le sent, très fortement : c’est un club où règne la confiance, une confiance collective. Leur équipe, qu’ils appellent la « Green team », dispose d’une âme forte et elle se ressent dans l’implication des joueurs, des dirigeants, des bénévoles et des supporters. Ces valeurs de proximité, simplicité, volonté et optimisme : c’est eux et c’est nous ! »

Pour franchir un cap, le club gardois compte sur le réseau et le savoir-faire de Bpifrance : « Avec eux, nous voulons retrouver l’Europe. Cela fait 30 ans que ce n’est pas arrivé et tous les supporters, tous les joueurs, tous les partenaires souhaitent revivre ces émotions. Pour cela, il faut poursuivre notre travail, continuer de dynamiser nos partenaires, innover, être avant-gardiste. Nous l’avons toujours été, il faut poursuivre. On veut surprendre, car c’est l’une de nos forces ». Dans le partenariat signé ce mercredi entre l’USAM et Bpifrance, en présence de Nadine Faedo (directrice régionale de la banque d'investissement) et d'entreprises comme ITK, Quadran, Kaliop, Captels, Phytocontrol, Sidam, VSB Energies, ESII ou encore Eclipse Istec,  il y a le désir de trouver une enseigne nationale pour s’adosser aux valeurs gardoises et miser sur ce projet européen.

Après l’Occitanie et Nîmes, les équipes de Bpifrance ont rendez-vous à Paris, au Grand Palais, pour l’Usine extraordinaire (22 au 25 novembre). Un événement qui rassemble tout l’écosystème local et national, autour de l’Industrie.