Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ocon, avenir… La réponse cinglante du patron de Renault à Mercedes !

Cyril Abiteboul, patron de Renault, tient à répondre aux critiques de Toto Wolff, son homologue de Mercedes, concernant son implication dans la situation compliquée d’Esteban Ocon.

Toujours pilote de la filière MercedesEsteban Ocon voit les portes des écuries se refermer devant lui. Le pensionnaire de chez Force India, en passe de laisser son baquet à Lance Stroll, suite au rachat par un consortium mené par le père du Canadien, reste dans l'incertitude. Toto Wolff pointerait clairement du doigt Renault, mais la réponse de la firme française est vite arrivée par la voix de son patron, Cyril Abiteboul.

« N'exagérons pas la responsabilité de Renault dans la situation d'Esteban »

« Je vois que Toto (Wolff, patron de Mercedes), peut-être pour la première fois en Formule 1, est mis en difficulté par une situation. Vous savez, je n'ai jamais nié le fait que nous étions très intéressés par Esteban, et nous le resterons à l'avenir. Je pense qu'Esteban est actuellement dans une situation où les circonstances sont très défavorables, et je pense que Renault n'a joué qu'un petit rôle là-dedans. Un rôle, certes, mais un petit à mon avis. Et je pense qu'il ne faut pas exagérer le fait, je le répète, que nous n'avons joué qu'un petit rôle. Mais n'oublions pas la décision de Mercedes quant à son duo de pilotes. Nous ne devrions pas oublier la situation de Force India et le rôle que Mercedes a clairement joué dans la situation de Force India. Encore une fois, je ne veux pas faire trop de commentaires sur des discussions privées. Ce que je peux dire, c'est qu'évidemment, aucun contrat n'a été signé. Sinon, Toto aurait protesté. Mais pour le reste, je le répète, n'exagérons pas la responsabilité de Renault dans la situation d'Esteban », précise Cyril Abiteboul dans des propos accordés à Motorsport ce mardi.

Articles liés