Accès direct au contenu

Remplaçant de choix

Tottenham : Moutinho aurait-il pu remplacer Modric ?

Joao Moutinho

Pisté avec insistance par Tottenham qui a perdu Modric, Joao Moutinho reste finalement à Porto. Le FC Porto et les Spurs n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour le transfert du milieu de terrain portugais, avant la fin du mercato pour les clubs anglais. Mais, Moutinho pouvait-il réellement prétendre à remplacer le Croate parti au Real Madrid ?

Ils étaient nombreux à vouloir le recruter. Très bon lors de l’Euro 2012 dans l’entrejeu du Portugal, Joao Moutinho était notamment sur les tablettes de Manchester United, du Zénith Saint-Pétersbourg et de Tottenham. Et ce sont ces derniers qui ont failli décrocher la timbale, en offrant 22M£ (27,5M€, record du club) pour le milieu de terrain. Malheureusement trop peu pour les dirigeants du FC Porto, qui ont refusé l’offre. Cette recrue aurait pourtant été de choix pour les Spurs, surtout pour André Villas-Boas, qui a coaché le joueur au FCP en 2010/2011.

Le remplaçant de Modric

Car Joao Moutinho, de par sa position sur le terrain (milieu relayeur, à la fois récupérateur et meneur de jeu), aurait tout simplement était le remplaçant de Luka Modric, parti au Real Madrid. Avec en plus le départ de Rafael Van der Vaart à Hambourg, Tottenham se devait d’acheter un joueur capable de distribuer le jeu, tout en ne reniant pas le travail défensif. Pourtant, l’ancien capitaine du Sporting Portugal (à 20 ans à peine) avait-il le niveau pour remplacer le meneur de jeu Merengue ?

Force est de constater à première vue que les deux hommes jouent au même poste. Ces anciens meneur de jeu purs, redescendus d’un cran, font le jeu de leurs équipes mais sont également très précieux au niveau de la récupération. A l’instar du Croate, Le Lusitanien peut récupérer le ballon dans sa moitié de terrain et conclure 70 mètres plus loin, par une passe décisive (les deux marquent peu). Reste que le championnat portugais n’est pas la Premier League. Avec son mètre 70 et ses 61 kg, le Portugais de 26 ans passerait presque pour un enfant aux côtés de joueurs comme Yaya Touré. Un déficit de poids et de taille qui lui serait difficile à compenser malgré son abattage sur le terrain. Mais la vérité du terrain n’est pas celle des chiffres, et rien ne dit que la taille de Moutinho l’aurait empêché de devenir le maître à jouer des Spurs.

Rémi dos Santos