Accès direct au contenu

Un autre Special One

Tottenham a aussi son Mourinho

Pour Rafael van der Vaart, Tottenham n'a rien à envier au Real Madrid. Les Spurs ont eux aussi leur Special One, Harry Redknapp.

Simple coup de bluff, vengeance à retardement ou réelle conviction, l'ailier de Tottenham, anciennement étiqueté Real Madrid, Rafael van der Vaart assure que les Spurs n'ont rien à envier au géant d'Espagne.
Si le Real Madrid a le «Special One», José Mourinho sur son banc, Tottenham possède aussi un entraîneur d'exception en la personne d'Harry Redknapp. A l'occasion de leurs retrouvailles en Quarts de finale de Ligue des Champions, les deux hommes auront tout le loisir de se jauger et de faire la démonstration de leurs talents de fins tacticiens. Ce sera aussi la première fois que Rafael van der Vaart reviendra à Bernabéu après son éviction par la direction du club merengue.

Un chassé croisé Mourinho-Redknapp
Rafael van der Vaart est revenu sur le peu de temps qu'il a passé en compagnie de Mourinho alors qu'il était encore au Real Madrid : «A l'intersaison j'ai eu beaucoup de contacts avec Mourinho et c'est un entraîneur exceptionnel, le meilleur du monde.»
Aussi peu de temps passés ensemble, et l'ancien merengue en est déjà amoureux fou : «J'aime la manière dont Madrid joue. Ils réalisent une très belle saison et Mourinho est un entraîneur pour lequel tous les joueurs rêveraient de jouer.» Il se lâche, déclare sa flamme, van der Vaart prend les devant et semble sur le point de lui demander un retour à Madrid, avant de se rattraper et de se rappeler qu'il était aujourd'hui un joueur de Tottenham : «Redknapp a une approche similaire. Ils sont tous deux de très bons entraîneurs, ils savent comment aborder une équipe. Les joueurs veulent gagner pour eux.»

Tottenham par défaut ?
Pas sûr. Reste que le néerlandais avoue qu'à son âge (28 ans), il lui faut jouer régulièrement pour garder le niveau : «Mais je voulais jouer tous les matchs et à Madrid il y a beaucoup de joueurs exceptionnels. J'ai 28 ans et pour rester au plus haut niveau j'ai besoin de jouer. Aujourd'hui je suis très heureux à Londres avec Tottenham. C'est une ville que j'aime.» - Mais pas autant que Mourinho et Madrid ?