Accès direct au contenu

Arrête ou j’te quitte !

Ribery naime pas quand c’est par derriere

Sévèrement taclé par Louis Van Gaal pour son manque d'implication, Franck Ribéry a répondu à son entraîneur par presse interposée. Visiblement, le Kaiser n'a pas apprécié les critiques...

La chaîne Sky Allemagne va diffuser ce soir, avant la rencontre Bayern Munich – AS Rome, un entretien avec Franck Ribéry. Le milieu de terrain français, de retour de blessure depuis le week-end dernier, sera présent sur la feuille de match. Mais ce n'est pas de cette rencontre de Ligue des champions dont Kaiser Franck parlera, ce soir, mais bien des récentes déclarations de son entraîneur, Louis Van Gaal. Ce dernier avait largement critiqué le Français, remettant en cause son manque d'implication et de professionnalisme. « J'aurais préféré qu'il me le dise en face, rétorque Ribéry. Il fait son boulot, moi le mien. Je donne le meilleur de moi-même, je fais tout ce qu'il faut pour être en forme, mais si mon entraîneur ne dit pas du bien de moi, s'il me rabaisse, cela va être dur. J'ai besoin de son aide et de sa confiance. Je dois parler avec lui, rigoler, sinon sur le terrain, cela ne fonctionnera pas. »

IL NE PEUT PLUS L'ENCADRER...
Louis Van Gaal, rigoler ? Visiblement, Franck a encore des séquelles de sa cheville douloureuse... Mais dans un élan de lucidité, le Frenchie a tout de même reconnu qu'il n'éprouvait pas « beaucoup de plaisir à travailler avec lui » et qu'il y avait « une relation particulière » entre eux. Des propos de couple en passe de divorcer. Sauf chez les Parker-Longoria, adeptes des sms, forfait illimythics oblige.

Avec Louis, c'est toujours dans le dos. Mais ça, Franck en a ras la cicatrice...

A lire aussi: Mourinho, fin psychologue avec Benzema