Accès direct au contenu

Refusé par le Bayern

Qui a propose 80 millions pour Ribery

Si on pensait que le mercato de Franck Ribéry avait été plutôt calme, mis à part le dernier jour, il y a bien eu une offre, et une même sacrée offre, pour Franck Ribéry. Mais de qui ?

Uli Hoeness, le directeur sportif du Bayern Munich, a lâché une véritable bombe au micro de Sport 1 en affirmant avoir reçu une offre pharaonique pour Franck Ribéry: «  Nous avons également reçu une offre de 80 M€ pour Franck Ribéry », a en effet confié Hoeness avant d'assurer : «  Nous sommes un club de football et non pas une banque ! Pourquoi vendre un joueur qui donne tout pour le club quand on n’a pas de dettes ? ».Une information qui, forcément, intrigue. Mais une donnée manque: qui a fait cette offre faramineuse ? Le10Sport tente de répondre...

Juventus Turin : 5% de chances
La Juventus Turin a effectué un énorme recrutement cet été et Franck Ribéry faisait partie de ses pistes principales. Fiat ayant débloqué un beau pactole pour que la juve se renforce, les Turinois avaient peut-être les réserves pour tenter le coup. Mais 80 millions, ça fait vraiment beaucoup...

Manchester City : 15% de chances
S'il y a bien un club dans les grands championnats (avec le PSG) qui peut se permettre une telle folie, c'est bien Manchester City. City est bien capable de mettre 30 millions d'euros pour un joueur en fin de contrat dans un an (Samir Nasri), alors 80 pour Ribéry, pourquoi pas ? Niveau réserves financières, ça ne doit pas poser trop de problèmes...

Anzhi Makhachkala : 30% de chances
Après avoir fait venir Eto'o, Zhirkov et autres, on donne beaucoup de crédit à la piste Anzhi Makhachkala, d'autant plus que le club russe aurait déposé une offre du même calibre au FC Porto pour s'attacher les services de Hulk. 80 millions, c'est quoi pour ce club ? Une broutille...

Personne : 50% de chances
Mais honnêtement, on n'y croit pas vraiment à cette information. En y réflechissant un peu, on peut se dire que c'est un bon moyen, pour le Bayern, de se faire mousser. Affirmer qu'un joueur de son effecitf peut valoir 80 millions d'euros, mais aussi que l'on est tellement bien financièrement qu'on peut se permettre de dire non. Ce n'est pas donner un peu de prestige soi-même ?