Accès direct au contenu

Mise au point

PSG, OM, OL : Où en sont leurs adversaires européens ?

Une fois n’est pas coutume, la coupe d’Europe reprendra ses droits cette semaine aux quatre coins du continent. Le 10 Sport vous propose de faire le point sur les différents adversaires des clubs français, qui ont connu des fortunes diverses dans leurs championnats respectifs. 

Lille déjà vaincu par le Bayern ' : Le machine Bayern Munich est en marche cette saison, et le club bavarois n’a pas manqué sa sortie samedi à Düsseldorf en l’emportant très largement (5-0), avec notamment trois passes décisives de Franck Ribéry. Plus que jamais leaders de Bundesliga (avec cinq points d’avance sur Francfort), les Allemands font déjà trembler le grand stade avant le grand rendez-vous de mardi soir.

L’Olympiakos ne connait pas la crise : A l’instar du Bayern, l’Olympiakos du Pirée domine largement son championnat et compte également cinq points d’avance sur son dauphin. Par ailleurs, les Grecs ne laissent aucune place au doute puisqu’ils possèdent la meilleure attaque (18 buts) et la meilleure défense (3 buts) cette saison. Montpellier, qui croisera leur route mercredi en Ligue des Champions, est bien loin de cet état de forme.

Le PSG et son duel de leaders : C’est officiel depuis dimanche soir, le PSG a pris les commandes de la Ligue 1 ! Pour fêter cela, les hommes de Carlo Ancelotti iront défier un autre leader, le Dinamo Zagreb, qui compte pas moins de 7 points d’avance sur son dauphin au classement. Avec 29 buts inscrits en seulement 12 journées de championnat et un succès samedi sur la pelouse de l’Inter Zapresic (2-0), Igoc Biscan et ses coéquipiers attendent le PSG de pied ferme mercredi soir.

Bordeaux a ses chances : Les Girondins de Bordeaux partiront logiquement favoris jeudi soir en Europa League, sur la pelouse de Maritimo. Le club portugais n’a pas disputé de match officiel depuis deux semaines (le 8 octobre à Moreirense, victoire 1-0) et pointe actuellement à la 6e place de son championnat. Bonne nouvelle pour Cédric Carrasso et ses défenseurs : leur adversaire du jour possède la moins bonne attaque de 1ère division avec seulement 4 buts inscrits en 8 journées.

Le moment de manger Bilbao : Et si l’Olympique Lyonnais réalisait un gros coup jeudi soir face à l’Athletic Bilbao de Fernando Llorente ? La formation basque flirte avec la zone rouge en Liga (17e, à deux points du premier relégable) et n’a été en mesure de réaliser l’exploit samedi à Valence (défaite 3-2). L’OL arrive donc au meilleur moment pour porter le coup de grâce aux Espagnols, qui disposent toutefois d’arguments de poids au sein de leur effectif.

L’OM, pour rebondir : Battu dimanche soir à Troyes (1-0), l’Olympique de Marseille aura à cœur de se reprendre dans la foulée en Allemagne, sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach. Ecrasé par le Werder Brême samedi en championnat (4-0), le club d’outre-Rhin n’est pas au mieux. Et qu’Elie Baup se rassure : malgré la blessure d’André-Pierre Gignac, il ne devrait pas avoir grand mal à percer le coffre-fort de la moins défense de Bundesliga (16 buts encaissés). Rendez-vous jeudi soir pour le verdict.