Accès direct au contenu

Encensé

Porto : Lucho comparé à un artiste !

Lucho Gonzalez

Lucho Gonzalez n’a pas fait qu’inscrire un but magnifique hier face à Setubal, il a également offert une performance de choix qui lui a valu d’incroyables louanges.

Lucho Gonzalez a peut-être fourni, hier avec Porto, une performance que les Marseillais n’ont jamais vu. Etincelant du début à la fin du match, mais aussi décisif, Lucho a retrouvé ses performances portugais comme si les deux ans et demi à Marseille n’étaient qu’une parenthèse. Lucho a, nous vous le montrions dès hier, inscrit un but sensationnel. Mais pas seulement. L’ensemble de son match a été remarquable et O Jogo, journal spécialiste du FC Porto, n’a pu qu’encenser Lucho : « Sans jamais perdre son style cérébral, presque scientifique, celui qui ne fait pas un faux-pas, l’Argentin a pris les commandes du jeu, il a géré, distribué, accéléré, freiné l’équipe. Il a montré à l’équipe comment elle devait se comporter, a fait grandir Moutinho et donné des ailes à Danilo. » Rien que ça !

Lucho peut même marcher
Un Lucho qui a le droit de tout faire, y compris de marcher, dès lors qu’il est efficace… « Lucho, dans cette omniprésence qui fatigue plus ses adversaires lui, joue toujours la tête levée, en marchant constamment et sans une goutte de sueur. Et dire qu’à 31 ans, El Comandante n’était que l’ombre de lui-même. Il a démontré que ce ne sont ni les jambes, ni les poumons qu’il utilise, mais sa tête. » Il faut dire que son but contribue grandement à sa performance globale. D’ailleurs, grâce à cette magnifique frappe enroulée du gauche, Lucho a tout simplement été comparé… à un artiste. « El Comandante scelle son retour avec un énorme but. Les 28 000 spectateurs ont explosé de joie quand, à la 24e minute, le pied gauche de Lucho a dessiné une œuvre d’art qui a fait basculer le match. Son récital a continué jusqu’au coup de sifflet final car cette vraie recrue hivernal est venue avec plein d’envie. Vitor Peteira a dit de lui qu’il apporterait de l’expérience et de la qualité dans l’équipe. Hier, après selon quatre entraînements, tout le monde s’en est aperçu. Jouer au football, c’est comme faire du vélo, cela ne s’oublie pas. Lucho a ramené la classe au Dragon. » Pas mal pour une première…

A lire aussi : OM : Deschamps agacé par Le Graët