Accès direct au contenu

Déception

OM : Lucho plaint Deschamps face à Labrune

Lucho Gonzalez

Lucho Gonzalez a bien conscient que si certains à l’OM souhaitaient son départ et l’ont obtenu, Didier Deschamps ne faisait pas partie de cette catégorie…

Publiquement, Didier Deschamps n’a pas mis son veto au départ de Lucho Gonzalez. En conférence de presse, non sans une certaine ironie, il l’a confié : « Ce n’est pas que je n’étais pas d’accord. Mais si vous trouvez un entraîneur qui est content de perdre un joueur au mercato d’hiver, vous me le présentez, je serais ravi de faire sa connaissance » Inutile de dire, évidemment, que l’agacement de Deschamps est évident dans ses propos. Un Deschamps obligé, une fois encore, de s’incliner face aux réalités économiques du club.

Lucho comprend Deschamps
Car si Deschamps ne voulait pas le voir partir, son président, Vincent Labrune, y a logiquement vu une énorme économie salariale. Bref, Deschamps n’a pas trop eu de pouvoir de décision sur le sujet, et Lucho Gonzalez le regrette. Dans une interview accordée à Telefoot, Lucho plaint même son coach. « Malheureusement dans ce genre de situation entraîneur n’a pas son mot à dire. » Difficile quand même de blâmer Vincent Labrune pour lui avoir imposé ce choix-là…

A lire aussi : OM : Diawara dénoncé par un partenaire