Accès direct au contenu

Du balai

OL Hollande nest pas le bienvenu a Madrid

Hollande-Sarkozy : le match est lancé. Alors que le récent vainqueur des primaires socialistes souhaitait être invité par l'OL pour assister au match contre le Real, Nicolas Sarkozy s'y est opposé.

En avril et mai prochain, les Français seront invités dans les urnes pour élire le prochain président français. François Hollande, tout récent vainqueur des primaires socialistes, s’avance en favori. Nicolas Sarkozy, le champion en titre, n’est pas décidé à laisser ce nouveau prétendant occuper le paysage médiatique jusqu’au printemps prochain. Et ça commence ce soir, pour la rencontre entre le Real et Lyon.

Aulas penche à droite

En voyage en Espagne pour participer au « forum progressiste » qui se déroule à Madrid, le candidat socialiste, amateur de football et de couverture médiatique, souhaite assister à la rencontre de Ligue des Champions opposant le Real Madrid à l’Olympique Lyonnais. Pour ce faire, François est entré en contact avec Jean-Michel Aulas. Problème, le patron lyonnais a des idées qui penchent à droite.

Une demande jugée déplacée

JMA a donc rencardé l’entourage du président sur les velléités de Hollande, qui, selon Le Point, « trouverait déplacé que le candidat socialiste continue à se conduire comme si c'était déjà la présidentielle, et non la primaire de son parti, qu'il avait gagnée ». Anticipant le refus, le nouvel homme fort des Socialistes a joint l’ambassadeur de France à Madrid, de sensibilité socialiste, pour dégoter une place via la direction du club madrilène. Reste à obtenir l’accord du ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé. 

Hollande, Sarko. Ces deux là n’ont pas fini de se chamailler…