Accès direct au contenu

Chauvin ?

MU quand Ferguson perd completement la boule

Cet après-midi, Liverpool accueillait Manchester, pour un vrai choc de Premier League. Une belle affiche ? Plus que ça, pour Ferguson, qui n'hésite pas à détruire le Real et le Barça.

Liverpool-Manchester. Un classique, qui cet après-midi, a accouché d’un match nul (1-1), après l’ouverture du score de Steven Gerrard (qui peut remercier Giggs, la peureuse) et l’égalisation de Chicharito. Avant la rencontre, Sir Alex Ferguson est revenu sur l’importance de cette confrontation, en Angleterre et dans le monde.

« Le match le plus important au monde »

Pour l’Ecossais, Liverpool-Manchester n’est autre que « le match le plus important au monde ». Mieux que les chocs électriques entre Madrilènes et Barcelonais ? Pour lui, oui, sans aucun doute : « Vous voulez savoir la différence ? Barcelone est à une extrémité du pays, Madrid à l’autre. Les fans ne se déplacent pas ». Ferguson ne voit qu’un match capable de rivaliser avec Liverpool-Manchester : « Rangers-Celtic. J’ai toujours considéré cette rencontre comme le match de l’année en Angleterre ».

La ferveur pour les Anglais, le talent pour les Espagnols…