Accès direct au contenu

SO BRITISH

Mourinho veut retourner en Angleterre

Dans un entretien accordé au quotidien O Jogo, l'entraîneur portugais évoque son envie de réentraîner sur les pelouses anglaises, le haut niveau du Barça mais aussi les difficultés rencontrées quotidiennement au Real Madrid.

José Mourinho est un homme atypique. Partout où il est passé, le Portugais a réussi à faire passer un message fort et inculquer une vraie culture de la gagne à ses soldats. Résultat: deux Ligues des Champions avec Porto et l'Inter Milan et des nombreux titres nationaux remportés en Angleterre, au Portugal et en Italie. Un palmarès énorme qui récompense un entraîneur de grande qualité. Ce don, il essaie aujourd'hui de le transmettre aux disciples madrilènes.

Le Real Madrid n'a pas « une structure à la hauteur de son standing »

Mais le Portugais a pour l'instant un peu de mal à cause de pas mal de choses: « Le Real Madrid est un défi difficile, car dans ma position d’observateur – même si je suis au club depuis six mois, je continue à être un observateur – c’est un club qui n’a pas une structure à la hauteur de son standing… Je dis qu’il y a des défauts fonctionnels. Pour moi, dans un club, tous doivent travailler avec le même sens en empathie. (…) Celle qui doit exister pour qu’une grande entreprise ait du succès. (…) Je ne sais pas si je vais réussir à gagner ces batailles en interne. Nous verrons bien ».

Pour Mourinho, le Barça est impressionnant

En attendant, le Portugais s'efforce de suivre la cadence infernale imprimée par le Barça, ce qui n'est pas chose facile. Et il l'admet: « Nous luttons avec une équipe qui, comme je l’appelle, est un produit fini. Le produit de nombreuses années de travail avec la même philosophie, le même projet de jeu, disposant de joueurs formés, lubrifiés et perfectionnés dans la même usine. Il ne me parait donc pas très évident d’arriver ici et de gagner le championnat en clignant des yeux ».

The Special One kiffe l'Angleterre

Mais on connaît Mourinho et nul doute qu'il ne lâchera pas son envie de vaincre. Cette envie qui est soudainement apparue à Porto et qu'il a cultivé à Chelsea, un club et un pays qu'il garde dans coeur: « Je veux y retourner, c’est une destination obligatoire. Je ne sais pas si c’est le championnat le plus spectaculaire, mais c’est sans aucun doute celui qui dispose de la meilleure organisation, avec plus de fair-play et de respect ». Et bien, les supporters anglais et surtout de Chelsea n'attendent que ça !

Articles liés