Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Un grand espoir français laisse la porte ouverte à un transfert !

Wissam Ben Yedder, Toulouse FC

L’un des grands espoirs du football français, Wissam Ben Yedder, actuellement à Toulouse, a annoncé qu’il se verrait bien porter le maillot du PSG à l’avenir.

Avec 11 buts depuis le début de la saison -dont six sur les six dernières journées de Ligue 1- , l’attaquant de Toulouse, Wissam Ben Yedder n’est jamais paru aussi décisif. Des performances qui pourraient inciter le PSG à passer à l’offensive sur un jeune espoir du football tricolore ? À priori, le champion de France n’a aucune raison de se positionner sur ce dossier à l’heure actuelle, où Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani, Ezequiel Lavezzi ou encore Lucas remplissent parfaitement les attentes placées en eux.

« ALLER AU PSG ? OUI, POURQUOI PAS »

Malgré tout, lors d’un large entretien accordé à RMC, Wissam Ben Yedder s’est confié quant à un éventuel départ vers le club de la Capitale, qui ne le laisserait évidemment pas insensible. Le jeune buteur de 23 ans a également profité de cette interview pour évoquer les chances des hommes de Laurent Blanc en Ligue des Champions. « Aller au PSG ? Oui, pourquoi pas. Le maillot que j’ai récupéré quand on les a affrontés, c’était celui de Thiago Silva. Honnêtement, je les trouve meilleurs que la saison dernière. Je pense qu’ils peuvent remporter la Champions League cette année si le tirage se passe bien. »

« QUI NE RÊVE PAS DE L’ÉQUIPE DE FRANCE ' »

Reste à savoir si son doublé inscrit face au PSG lors de la défaite de Toulouse (4-2) en championnat a tapé dans l’œil des dirigeants parisiens. Au cours de cet entretien, Wissam Ben Yedder a également avoué qu’il croyait toujours à une possible participation à la Coupe du monde avec les Bleus. « Qui ne rêve pas de l’équipe de France ? Tout le monde veut y jouer mais ça passe par des performances sur le terrain. (…) Ce sera l’équipe de France et rien d’autre. J’ai fait un choix dans le passé et je n’ai pas changé. J’y crois dur comme fer. C’est un rêve de gosse qui peut devenir réalité. Il reste deux mois vachement important, à moi d’être régulier et performant à chaque match à venir », a ainsi conclu l'espoir toulousain.

Articles liés